Découvrez le territoire avec

Partagez sur

Angers Loire Métropole exerce des compétences réparties dans les cinq domaines d'intervention suivants : l'économie, l'environnement, les solidarités, le territoire, les déplacements.

Economie

Le territoire angevin se distingue par la diversité de son tissu économique, au sein duquel trois grands secteurs sont identifiés comme filières d'excellence : le végétal, avec la présence du pôle de compétitivité à vocation mondiale Végépolys; l'électronique et le numérique, avec la labellisation French Tech et le déploiement d'un campus de l'électronique à rayonnement européen; la santé et les biotechnologies, pour lesquelles Angers dispose d'une expertise internationalement reconnue.

Pour développer l'économie locale, Angers Loire Métropole poursuit jour après jours une politique énergique à travers :

  • la prospection, l'accueil, le suivi et l'aide à la création d'entreprises créatrices d'emplois
  • le développement des parcs d'activités de l'agglomération
  • une démarche résolue d'insertion par l'économique
  • la valorisation du potentiel touristique
  • le soutien à l'enseignement supérieur et aux laboratoires privés
  • l'exploitation de l'aéroport d'affaires Angers Loire aéroport

Pour être au plus près des besoins des entreprises et répondre au mieux aux enjeux de développement du territoire, Angers Loire Métropole a regroupé huit structures dédiées à l’économie au sein d’une seule agence : Aldev.

Aldev est donc l’interlocuteur à la fois d’Angers Loire Métropole, des entreprises et acteurs du territoire en matière d’accompagnement, d’innovation, de politique de l’emploi, d'insertion, d’enseignement supérieur, de recherche et de soutien aux filières.

Le site Internet d'Aldev

Le territoire angevin a été labellisé French Tech en 2015.

Chiffres-clés

  • 15 000 entreprises
  • 40 000 étudiants
  • 25 000 cadres et professionnels libéraux
  • 1 000 chercheurs actifs dans 65 laboratoires

Environnement

Dotée de remarquables richesses naturelles, avec la Loire pour fleuron, Angers Loire Métropole veille tout particulièrement à la préservation de son environnement et à la qualité de vie de ses habitants. Cela se traduit par une politique très volontariste dans la réalisation de ses missions de collecte et de valorisation des déchets, de production et de distribution d’eau potable, d’assainissement des eaux usées.

Pour l'ensemble de ces missions, Angers Loire Métropole s'est donné les moyens d'une stratégie environnementale qui prend en compte tous les enjeux du développement durable: investissements dans des infrastructures innovantes, incitation aux bonnes pratiques...

Depuis 2005, Angers Loire Métropole a engagé un plan de prévention des déchets, destiné à réduire le volume produit chaque année. Conformément à la loi sur la Transition Energétique pour la Croissance Verte, Angers Loire Métropole doit réduire, d’ici 2020, de 10% le tonnage de déchets ménagers et assimilés (y compris ceux des déchèteries) par rapport à la quantité produite en 2010 (484 kg par habitant et par an), ce qui se traduit par un objectif de 436 kg par habitant en 2020. Pour y arriver, un nouveau programme local de prévention des déchets a été adopté au conseil communautaire du 12 décembre 2016.

La direction Déchets-Environnement prend également en charge des actions portant sur la qualité de l’air et la lutte contre le bruit. Sur ces thématiques elle travaille en collaboration avec la direction Environnement-Santé Publique de la Ville d’Angers.

Toute l'info pratique sur la gestion des déchets

Toute l'info pratique sur l'eau et l'assainissement

Chiffres-clés

Eau potable

  • Capacité maximale de production de l'usine des eaux : 120 000 m3 par jour
  • De 55 000 à 90 000 m3 d'eau potable traitée et consommée chaque jour
  • 2 000 km de canalisations alimentent les foyers en eau potable
  • 1 000 analyses de la qualité de l'eau par an

Assainissement

  • 33 stations de dépollution
  • 1 100 km de réseaux d'assainissement collectent les eaux usées

Déchets

  • 51 316 tonnes d'ordures ménagères (déchets non triés) collectées en 2017 sur les communes d'Angers Loire Métropole, soit 181 kg/habitant (-0,76% par rapport à 2016)
  • 24 729 tonnes d'emballages (verre, plastique, métal), carton et papier collectées en 2017 et livrées au centre de tri pour recyclage, soit 87 kg/habitant (+0,16% par rapport à 2016)
  • 69 978 tonnes de déchets apportées en 2017 dans les déchèteries gérées par Angers Loire Métropole, soit 226 kg/habitant (+1,16% par rapport à 2016)

Solidarités

Parmi les compétences d'Angers Loire Métropole, celle dédiée aux solidarités veille à maintenir l'équilibre du territoire, en termes notamment de développement de l'habitat et de politique de la ville.

S'agissant de l'habitat, l'ambition est de répondre aux besoins de logements sur l'ensemble de la communauté urbaine, en définissant des objectifs qualitatifs (quels types de logement) et quantitatifs (combien de logements), tout en favorisant la mixité sociale. Ces éléments de programmation étaient auparavant définis par le Programme local de l'habitat; ils sont désormais intégrés au Plan local d'urbanisme intercommunal.

S'agissant de la politique de la ville, celle-ci est désormais définie par le Contrat de ville signé avec l'Etat en 2015. Ce contrat intègre plusieurs dispositifs dédiés à la cohésion urbaine et à la solidarité envers les quartiers défavorisés et leurs habitants, sur un périmètre resserré. Pour Angers Loire Métropole, ce périmètre comprend: les quartiers de Belle-Beille, Roseraie, Savary, Grand Pigeon, Monplaisir, Hauts-de-Saint-Aubin, Bédier/Beauval/Morellerie à Angers, et Grand-Bellevue à Trélazé.

La compétence "solidarités" d'Angers Loire Métropole inclut également la construction d'écoles et de restaurants scolaires, l'accueil des gens du voyage, la participation financière aux services de secours et de lutte contre les incendies, ainsi qu'une coopération active la ville de Bamako (Mali) dans le cadre des coopérations internationales décentralisées.

Territoire

Angers Loire Métropole a en charge la gestion raisonnée de l'espace commun, pour pérenniser la qualité du cadre de vie et garantir le développement équilibré du territoire.

A ce titre, la communauté urbaine prend en charge:

Chiffres-clés

  • 476,2 hectares de réserves foncières
  • 5 grands parcs communautaires, couvrant 213 hectares
  • 5 000 hectares de Basses Vallées Angevines
  • 350 km de sentiers de randonnées

Déplacements

Les comportements en matière de déplacements changent. Les raisons des ces évolutions sont diverses: économiques, préoccupations environnementales ou plus simplement changement des mentalités.

Pour initier et accompagner ces mutations sur le territoire de l'agglomération et rendre les trajets plus courts, multiplier les dessertes, encourager les modes de transports alternatifs à l'automobile, Angers Loire Métropole s'est engagée dans une politique volontariste. Elle passe par :

  • la conception et l'application d'un plan de déplacements urbains, désormais intégré au Plan local d'urbanisme intercommunal
  • la gestion du réseau de transports en commun
  • la promotion des transports doux
  • la sensibilisation à la diversité et à la complémentarité des moyens de transports

L'objectif est de permettre l'accès de tous, notamment les personnes en situation de handicap, à une offre de déplacements performante, lisible, efficace et complémentaire.

Accéder à la rubrique Mobilités

Autorité organisatrice des transports

En qualité d’autorité organisatrice des transports sur son territoire, Angers Loire Métropole:

  • élabore et met en œuvre la politique de transport de l’agglomération
  • réalise les investissements correspondants en matière d’infrastructures et de matériels roulants
  • conduit et finance le projet de tramway
  • détermine la politique tarifaire et les adaptations de l’offre de transport.

Voirie

Suite à sa transformation en Communauté urbaine, Angers Loire Métropole est compétente pour la création, l’aménagement et l’entretien de la voirie, qui relèvent dorénavant du socle des compétences communautaires.

Si la Communauté urbaine assure désormais au titre de sa compétence "Voirie" la création, l’aménagement et l’entretien du domaine public routier transféré, les maires des communes de la Communauté urbaine ont conservé, sur leur territoire, leurs pouvoirs de police et notamment la police de la circulation et du stationnement.

En charge de l’ensemble des voiries ouvertes à la circulation publique et de la gestion d’espaces publics sur les territoires des communes, la Communauté urbaine se doit d’en assurer la police de la conservation. A ce titre, elle doit définir les modalités d’occupation et d’usage du domaine public routier.

Accéder au règlement de voirie et formulaires de demande d'autorisation