Découvrez le territoire avec

Partagez sur

Au 31 décembre 2023, les biodéchets (c’est-à-dire les déchets alimentaires et les végétaux du jardin) devront être triés et valorisés à la source par l’ensemble des foyers, entreprises et administrations.

Afin de répondre à cette obligation réglementaire, Angers Loire Métropole accompagne le tri des biodéchets en proposant des solutions adaptées à chacun selon le type d’habitat:

  • Le compostage individuel pour les habitants et les entreprises (produisant des quantités similaires aux ménages, en moyenne 10L/semaine) disposant d'un jardin d'au moins 100 m².
  • Le compostage partagé en pied d'immeuble pour les résidences (copropriété, habitat social, foyers de jeunes travailleurs…) équipées d’espaces verts.
  • Le compostage partagé de quartier pour les habitants ne disposant pas de jardin ni d’espace vert. Les entreprises (produisant des quantités similaires aux ménages, en moyenne 10L/semaine) peuvent solliciter une étude de faisabilité pour la mise en place d'un compostage partagé à l’échelle de leur quartier (ZI/ZA) et être accompagnées dans la réalisation si toutes les conditions sont réunies.
  • Le lombricompostage pour les habitants ne disposant pas de jardin ni d’espace vert (il faut être équipé d'une cave, balcon, garage ou jardin de taille inférieure à 100 m²).
  • Le compostage en établissement (avec restauration collective produisant au moins 200 repas/jour) pour les établissements scolaires, structures d’accueil de loisirs ou d'hébergement de personnes âgées.

D’autres solutions sont à l’étude actuellement, notamment pour l’habitat dense urbain pour lequel il peut être difficile d’envisager du compostage partagé.

Le compostage individuel

Pour les personnes disposant d'un jardin, ou les petites résidences de moins de dix logements avec espace vert, Angers Loire Métropole met à disposition gratuitement des composteurs de 345 litres .

Si vous êtes intéressé(e), il suffit de vous inscrire au 02 41 05 54 00, par mail à l'adresse dechets(at)angersloiremetropole.fr ou via un formulaire en ligne.

Selon votre lieu de résidence, vous serez invités à retirer votre composteur lors d'une permanence au Centre Technique Environnement Déchets à St Barthélémy d'Anjou ou directement auprès de votre mairie.

Le compostage partagé en pied d'immeuble

Angers Loire Métropole propose la mise à disposition de composteurs partagés au pied des immeubles d'au moins dix logements et disposant d’espaces verts.

Les conditions requises sont de:

  • mobiliser quelques foyers volontaires dans l'immeuble et identifier à minima un ou deux référent(s) pour assurer le suivi des composteurs partagés;
  • obtenir l'accord du bailleur ou des copropriétaires pour installer à minima deux composteurs en bois de 300 à 800 litres (un bac à composter et un bac de maturation) ainsi qu’une réserve de broyat sur les espaces verts;
  • vous inscrire au 02 41 05 54 00 ou par mail à l'adresse dechets(at)angersloiremetropole.fr. Vous serez recontacté par l'entreprise Label Verte qui accompagne les projets de composteurs partagés.

Chaque composteur est mis à disposition gratuitement. Une convention de partenariat est établie avec le bailleur ou le syndic. Après signature d’une charte, un bio-seau et un guide du compostage sont remis à chaque foyer participant à l’opération. Une information rappelant les consignes d’utilisation est effectuée lors de l’inauguration du composteur collectif.

Afin de garantir une bonne utilisation des composteurs partagés et éviter les nuisances, il est essentiel que les référents de site soient formés au lancement du projet (formation reconnue par l’ADEME, l’Agence de Transition Ecologique). Angers Loire Métropole, via son prestataire, accompagne techniquement les sites de compostage partagé (formation et visites régulières) afin d’acquérir une autonomie sous deux ans maximum. Des rencontres au sein d’un réseau sont également proposées aux référents de site afin de partager leur expérience.

Le compostage partagé de quartier

Votre immeuble n'a pas d’espaces verts, vous n’avez pas de jardin, le lombricompostage ne vous attire pas et vous voulez composter vos épluchures, marc de café et de thé... le compostage de quartier est sans doute la solution. Suite au budget participatif 2018 de la Ville d'Angers, le premier composteur partagé de quartier a vu le jour fin 2019 dans le quartier de la Doutre, place Grégoire-Bordillon, grâce à la mobilisation d'habitants motivés accompagnés par la Ville d'Angers, Angers Loire Métropole, Cocycler et Label Verte. Depuis, d’autres sites ont été installés place Giffard-Langevin et place Ney à Angers, dans l’éco-quartier du Val à Montreuil Juigné, et ce n’est que le début (projet en cours à Avrillé, sur l’esplanade Desjardins à Angers...).

Ces composteurs de quartier, qu'ils soient du modèle Ekovore (photo ci-contre) ou en bois, fonctionnent avec des permanences d’ouverture tenues par des bénévoles, référents de site ou juste déposants. Pour apporter vos biodéchets et vous investir en consacrant un peu de votre temps (1h/mois maximum), vous pouvez contacter la direction Déchets au 02 41 05 54 00 (gratuit depuis un poste fixe), ou par mail à l'adresse dechets(at)angersloiremetropole.fr afin de pré-étudier la faisabilité du projet. Si un espace adapté est identifié, vous serez recontacté par l'entreprise Label Verte qui accompagne les projets de composteurs partagés.

Afin de garantir une bonne utilisation des composteurs partagés et éviter les nuisances, il est essentiel que les référents de site soient formés au lancement du projet (formation reconnue par l’ADEME, l’Agence de Transition Ecologique). Angers Loire Métropole, via son prestataire, accompagne techniquement les sites de compostage partagé (formation et visites régulières) afin d’acquérir une autonomie sous deux ans. Des rencontres au sein d’un réseau sont également proposées aux référents de site afin de partager leur expérience.

Les projets de compostage de quartier sont conventionnés entre ALM, la ville concernée et l’association gestionnaire du site.

Le lombricompostage

Pour les habitants ne disposant pas de jardin ni d’espace vert, ayant une cave ou un balcon ou un garage ou un jardin de taille inférieure à 100 m², Angers Loire Métropole propose des lombricomposteurs contre une participation de 20 €.

Le principe du lombricompostage est une décomposition des déchets organiques à froid (entre 10 et 25°C) et sans odeur par des vers de fumier. Ils se nourrissent des déchets en décomposition et leurs déjections correspondent au lombricompost. Les vers se nourrissent uniquement d'épluchures de fruits et légumes, marc de café avec filtre, sachets de thé et tisane, coquilles d'œufs, carton (emballage de boîte à œufs, rouleaux de papier toilettes…). Les restes de repas, viande, poisson, produits laitiers, vinaigrette, huile, pelures d'agrumes, ail et oignon sont interdits. Le lombricompost peut être utilisé pur ou en mélange pour les semis, le rempotage et l'amendement de surface. L'humidité des déchets déposés dans le lombricomposteur va permettre la fabrication d'un engrais liquide (le thé de lombricompost). Dilué, il peut être vaporisé sur les plantes ou utilisé pour l'arrosage. Les vers vont se reproduire et s'auto-réguler en fonction de la quantité de déchets déposés et de la place disponible.

Si vous êtes intéressé(e) par un lombricomposteur, inscrivez-vous au 02 41 05 54 00, par mail à l'adresse dechets(at)angersloiremetropole.fr ou via un formulaire en ligne

Vous serez invités à une réunion d'information au Centre Technique Environnement Déchets à Saint-Barthélemy-d'Anjou, à l'issue de laquelle vous sera remis le lombricomposteur.

Le compostage en établissement

Destinés aux établissements scolaires, structures d’accueil de loisirs et aux établissements d’hébergement pour personnes âgées, des composteurs peuvent être mis à disposition par Angers Loire Métropole selon les conditions suivantes:

  • produire jusqu’à 200 repas/jour
  • avoir des espaces verts adaptés
  • avoir une source de broyat sur place (ou s’en procurer)
  • dédier du personnel à la gestion et au suivi des composteurs (compter 30 minutes par jour en moyenne plus des temps ponctuels de brassage et de récupération du compost)
  • dédier du budget à l’accompagnement technique par un professionnel du compostage
  • réemployer le compost produit sur site

Angers Loire Métropole prend à sa charge l’étude de faisabilité et les composteurs.