Découvrez le territoire avec

Depuis le début de l’année 2023, Angers Loire Métropole travaille à la mise en place de nouvelles pratiques d’entretien des espaces verts en abords de voirie: fauchage des accotements, élagage des haies, entretien des fossés...

Ces travaux font l’objet de réflexions et d’expérimentations afin de mieux prendre en compte les enjeux environnementaux que portent les espaces verts en abords de voirie.

L’entretien des bords de route est réalisé de façon à toujours assurer la sécurité des usagers et la bonne praticabilité des voies. Des variations aux pratiques en place jusqu’alors sont introduites de façon à avoir un impact plus léger sur les milieux naturels et la faune qu’ils abritent.

Ainsi pour le fauchage, une gestion différenciée est mise en place, avec une intervention plus fréquente sur les secteurs pouvant présenter des risques plus élevés pour les usagers de la route et où les herbes d’accotement peuvent gêner la visibilité. Sur le reste du linéaire, deux interventions annuelles avec des variations de largeur permettent de respecter les cycles de vie de la faune et la flore et, ainsi, de les faire perdurer dans le temps.

Pour éviter la dégradation des végétaux, les haies doivent être entretenues avec des outils adaptés. Les travaux d’élagage sont réalisés sur les mois d’automne et d’hiver, de façon à respecter le cycle végétatif des arbres et éviter les périodes de nidification des oiseaux.

Le curage des fossés consiste en la suppression de la sédimentation accumulée au fil du temps pour assurer le bon écoulement des eaux de pluie. Celui-ci est réfléchi en fonction des problématiques d’écoulement pour éviter les interventions systématiques.

Des méthodes dites "alternatives" sont généralisées, comme la pratique du "tiers inférieur", ou expérimentées pour le curage "en pointillés". Ces méthodes permettent une meilleure infiltration des eaux de pluie par le maintien du milieu naturel, limitent par conséquent les phénomènes de ruissellement et préservent mieux les habitats naturels constitués par les fossés.

Un bilan sera réalisé afin d’analyser les bénéfices et les exigences de ces nouvelles pratiques et, le cas échéant, réajuster certaines prescriptions d’entretien pour mieux prendre en compte la réalité de terrain.