Découvrez le territoire avec

Partagez sur

Publié le 30 novembre 2009

Territoire

À l'unanimité, le conseil d'agglomération a voté mardi 10 novembre la reprise par Angers Loire Métropole de la maîtrise d'ouvrage du projet de liaison sud. Il ne s'agit pas pour l'heure de choisir entre plusieurs scénarios. La délibération prévoit de mener des études complémentaires et le lancement d'une importante concertation auprès des habitants.

Réuni mardi 10 novembre, le conseil d'agglomération a voté à l'unanimité la reprise par Angers Loire Métropole de la maîtrise d'ouvrage du projet de liaison sud. Aucune option n'a été posée s'agissant de la nature et du tracé d'un nouvel aménagement, qui serait destiné à limiter les nuisances causées par l'importance du trafic automobile sur les boulevards sud d'Angers.

Après le retrait du Conseil général qui, en septembre, annonçait son abandon du pilotage du dossier, la priorité est donnée à la réalisation d'études complémentaires. Celles-ci porteront notamment sur l'impact environnemental de la circulation constatée sur cet axe et sur sa nature (origine et destination des flux).

Dans le même temps, une large concertation sera menée auprès des Angevins, associations et habitants, "et pas seulement ceux domiciliés au sud car un projet comme celui-ci concerne tout le monde", précise Jean-Claude Antonini, président d'Angers Loire Métropole.

La Commission nationale des débats publics sera sollicitée pour conduire la concertation. Créée en 2002, cette commission a pour objet d'accompagner les collectivités locales sur les projets d'aménagement ayant un fort impact sur leur territoire. Ce sera la première fois que cette instance interviendra à Angers.