Découvrez le territoire avec

Partagez sur

Publié le 03 novembre 2014

Environnement

Présidée par le scientifique Hubert Reeves, l'Agence française pour la biodiversité devrait voir le jour en 2015. Le territoire angevin est naturellement candidat pour l'accueillir.

vice-président en charge de l'Agenda 21 et des énergies renouvelables, aux côtés de la ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie à l'occasion de la réunion du comité national de la stratégie biodiversité.

Le 29 octobre dernier, Angers Loire Métropole a été primée pour son engagement en faveur de la biodiversité à l’occasion de la réunion du comité national de la stratégie nationale biodiversité, présidé par Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie.

A l'occasion de ce comité, Mme Royal a abordé le sujet de la future Agence française pour la biodiversité qui doit voir le jour courant 2015. L’occasion pour Angers et son territoire, représenté par Stéphane Piednoir, vice-président d’Angers Loire Métropole chargé de l’Agenda 21 et des énergies renouvelables, de rappeler la candidature d’Angers à l’accueil de cette agence.

Capitale du végétal, siège du pôle de compétitivité à vocation mondiale Végépolys, de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et de l’Office communautaire des variétés végétales (OCVV), le territoire offre en effet les meilleures conditions d’accueil pour l’animation de la politique de la biodiversité au niveau national.

Engagées depuis plusieurs années dans des actions en faveur de la biodiversité, Angers et son agglomération ont acquis une solide expérience, en lien avec leurs partenaires scientifiques, institutionnels, associatifs et économiques.