Découvrez le territoire avec

Partagez sur

Le plan de développement des boucles vertes d’Angers Loire Métropole se poursuit avec de nouveaux aménagements.

Relier entre eux les itinéraires vélo existants avec la création de "boucles vertes", c’est l’ambition d’Angers Loire Métropole depuis 2016 pour offrir de nouveaux cheminements en site propre aux cyclistes et aux randonneurs. Après la réalisation de deux tronçons en voie verte, de nouveaux aménagements prennent forme sur le territoire, accompagnant l’essor du cyclotourisme et le développement des mobilités douces pour les trajets domicile-travail.

Photo de la boucle verte Montreuil-Juigné/Angers
Le premier tronçon, qui relie Montreuil-Juigné à Angers en passant par Avrillé et Terra Botanica sur un parcours de 9,2 km. (Photo: Thierry Bonnet/Angers Loire Métropole)

Connecter les itinéraires vélo

Le réseau des boucles vertes vient compléter les itinéraires cyclables nationaux de la Loire à vélo, dont la boucle angevine permet de gagner le centre-ville, de la Vélo Francette qui longe la Mayenne, et de la Vallée du Loir à Vélo, dernière-née des grandes itinérances nationales sur le territoire de la communauté urbaine.

Avec plus de 2,4 millions d’euros investis à ce jour, l’objectif d’Angers Loire Métropole est de renforcer le maillage des itinéraires vélos sur le territoire afin de démultiplier l’offre de promenades. Ainsi, le projet boucles vertes:

  • renforce et sécurise les itinéraires existants,
  • développe des boucles autour de ces itinéraires,
  • réaménage les anciennes voies ferrées en voies vertes.

Les aménagements en cours

Après la mise en service de deux premiers tronçons en 2017 (Montreuil-Juigné/Avrillé/Angers) et en 2019 (Saint-Barthélemy-d'Anjou/Angers), l’aménagement de deux ponts a été initié fin 2019 pour une livraison en 2020.

Le pont de la Paperie

Afin d’achever la voie verte entre Angers et Saint-Barthélemy-d’Anjou, la communauté urbaine réalise des travaux au niveau du pont de la Paperie. Au programme: le remplacement du tablier du pont, la pose d’un platelage bois et le renouvellement des garde-corps.

Cet aménagement permettra de compléter les itinérances vélo déjà en place et offrira dès 2021 un itinéraire plus sécurisé de la Loire à Vélo entre les Ardoisières et le centre-ville d’Angers.

Le pont de Segré

Photo du pont de Segré avant travaux
Le pont de Segré avant travaux. (Photo: Thierry Bonnet/Angers Loire Métropole)
Photo du pont de Segré avant travaux
Le pont de Segré avant travaux. (Photo: Thierry Bonnet/Angers Loire Métropole)
Vue du futur aménagement du pont de Segré.
Vue du futur aménagement du pont de Segré. (Antea Group)
Vue du futur platelage en bois du pont de Segré
Vue du futur platelage en bois du pont de Segré. (Antea Group)

Dans la continuité de la voie verte entre Angers et Montreuil-Juigné, Angers Loire Métropole réalise le réaménagement du pont ferroviaire de Segré et des anciennes voies ferrées attenantes.

Les travaux consistent à mettre en place un platelage en bois sur toute la largeur du pont existant et des garde-corps. Des escaliers permettront aux piétons de rejoindre les berges de la Maine et de la Sarthe. Les anciennes voies ferrées attenantes seront revêtues d’un stabilisé renforcé permettant un grand confort de roulement et une bonne tenue dans le temps.

Randonneurs et cyclistes pourront ainsi traverser la Maine en site propre et regagner, à terme, le centre-ville. Ce franchissement connectera les deux rives de la Maine en favorisant les modes de déplacements doux pour les trajets domicile-travail.

Le succès du vélotourisme

L'agglomération d'Angers se situe au croisement de trois véloroutes inscrites au Schéma régional des véloroutes (SRV), un véritable atout en matière de tourisme:

  • L'Eurovéloroute 6 (Saint-Brévin-les-Pins/Budapest), qui emprunte le circuit de 600 km de la Loire à vélo entre Saint-Brévin-les-Pins et Nevers;
  • la V43 dénommée la "Vélo Francette", qui relie Caen-Ouistreham à La Rochelle, et qui emprunte le chemin de halage de la Mayenne;
  • la V47 appelée la "Vallée du Loir à vélo", située entre Angers et Montoire-sur-le-Loir et qui est connectée à la V41 (Illiers-Combray/Tours). Itinéraire temporaire balisé. 

Le succès de la Loire à vélo (120000 passages par an au point de comptage de Bouchemaine) atteste de l'attrait de ces aménagements et plus largement de l'essor du vélotourisme. Les boucles vertes contribuent à la mise en valeur du patrimoine naturel et des sites d’exception que sont le Val de Loire (classé au patrimoine mondial de l’Unesco), les Basses Vallées Angevines et les bassins navigables.

Les boucles vertes en dates

  • 2015 - Les conseillers communautaires d'Angers Loire Métropole votent le Schéma directeur des boucles vertes. Celui-ci prévoit le développement d’itinéraires cyclo-pédestres sur le territoire de la Communauté urbaine à hauteur d’un investissement de 2,4 millions d'euros sur quatre ans, avec le partenariat financier du Conseil de l'Europe et du conseil régional des Pays de la Loire.
  • 2016 - Début des études: faisabilité, priorisation des itinéraires, négociations (acquisitions foncières).
  • 2017 - Ouverture du premier tronçon des boucles vertes reliant Montreuil-Juigné à Angers en passant par Avrillé. Ce segment de 9,2 km utilise une voie ferrée désaffectée.
  • 2019 - Ouverture d’un second tronçon de 2,1 km entre Saint-Barthélemy-d'Anjou (rue Joliot-Curie) et Angers (depuis la rue du Grand Montréjeau) qui emprunte le tracé de l’ancienne voie ferrée.
  • 2020 - Un dernier raccord est en cours sur ce tronçon, avec l'aménagement du pont de la Paperie, offrant ainsi un itinéraire plus sécurisé. Mise en service prévue en avril 2020.
  • 2020 - Aménagement du pont ferroviaire de Segré et des anciennes voies ferrées attenantes en voie verte. L’objectif: faciliter le passage de la Maine et connecter les itinéraires pour regagner, à terme, le centre-ville. Mise en service prévue en juillet 2020.