Découvrez le territoire avec

Partagez sur

Publié le 27 avril 2021

Economie

Dans le cadre du plan d'action gouvernemental en faveur de l'emploi des jeunes, le Premier ministre Jean Castex était en visite à Angers, mardi 27 avril.

Photo de la visite du Premier ministre Jean Castex à Angers.
Sur le chantier du tramway, le président d'Angers Loire Métropole Christophe Béchu a souligné l'important volume d'heures d'insertion permis par l'aménagement des nouvelles lignes. (Photo: Thierry Bonnet/Angers Loire Métropole)

Le Premier ministre Jean Castex était à Angers mardi 27 avril, pour une visite sur le thème de l'emploi et plus précisément de l'insertion des jeunes. Il était à ce titre accompagné d'Elisabeth Borne, ministre de l'Emploi, du Travail et de l'Insertion, et de Sarah El Hairy, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Jeunesse et de l’Engagement.

La destination angevine avait en effet été choisie pour présenter la plateforme #1jeune1solution, qui propose un accès centralisé à l'ensemble des dispositifs d'aide à l'insertion, à la recherche d'emploi ou de stage. L'objectif étant d'apporter une information simple et lisible sur l'ensemble des aides existantes, qui restent trop souvent méconnues et donc sous-utilisées.

Sur ce thème de la formation et de l'insertion des jeunes, la visite ministérielle a notamment fait étape au centre des Compagnons du devoir, dans le quarier de Monplaisir, qui accueille en moyenne 350 jeunes en apprentissage chaque année et 450 jeunes et salariés d’entreprise en perfectionnement. Par ailleurs d'importants travaux de rénovation et d'agrandissement y ont été engagés, subventionnés par Angers Loire Métropole et la Ville d'Angers à hauteur de 400000 euros.

La visite s'est ensuite poursuivie sur le chantier du tramway, à proximité du conservatoire d'Angers. En tant que chantier majeur, l'aménagement des nouvelles lignes est en effet grand pourvoyeur d'activité pour les entreprises de travaux publics, au bénéfice également des personnes éloignées de l'emploi, par le biais des clauses d'insertion.

Ainsi, depuis le lancement des travaux, près de 60000 heures de travail ont été réalisées dans le cadre de ce dispositif, soit l'équivalent de 37 emploi à temps plein. Au 31 décembre dernier, deux ans avant la fin des travaux, l'objectif des 88000 heures d'emploi d'insertion était atteint à 70%.

Le président d'Angers Loire Métropole Christophe Béchu a ainsi rappelé l'évolution de ce dispositif ces quinze dernières années: de 2005 à 2020, le nombre d'heures de travail réalisées via les clauses d'insertion, sur l'ensemble du territoire de la communauté urbaine, est passé 31000 à 237000, avec un pic à 265000 en 2019.

Le Premier ministre Jean Castex à lui rappelé que l'emploi des jeunes était l'une des priorités du gouvernement, avec un plan d'action qui mobilise désormais plus de 9 milliards d'euros.