Découvrez le territoire avec

Partagez sur

"Améliorer la vie des citoyens et renforcer l'attractivité du territoire"

Questions à Yann Rolland, Président directeur général d'Engie Solutions, mandataire d'Angers Loire Métropole pour le développement du territoire intelligent

Quelle définition donneriez-vous du territoire intelligent?
Au-delà de toute la technologie que cela suppose, un territoire intelligent n’a de sens que s’il permet d’améliorer le quotidien des habitants et que s’il apporte un regain d’attractivité au territoire en donnant envie, par exemple, de venir y vivre, innover et travailler.

D’autres collectivités s’intéressent déjà au territoire intelligent. En quoi le projet angevin est-il avant-gardiste?
Ce projet a retenu notre attention car il s’inscrit dans une stratégie en faveur de la transition écologique, également au cœur de nos préoccupations. Engie Solutions n’a pas gagné seule ce marché. Chaque entreprise a su faire valoir ses propres expertises: Suez sur les métiers de l’environnement, La Poste et le groupe Vyv sur leurs métiers déployés en proximité avec les citoyens. Quant à la démarche angevine, elle va permettre de gérer les données publiques de manière transversale et non plus métier par métier. En élargissant le champ des possibles, la démarche d’Angers Loire Métropole est très novatrice. Nous voulions tous être de cette aventure, c’est une première en France et nous espérons bien entendu que cela donnera envie à d’autres territoires français ou étrangers de suivre ce modèle.

Le territoire angevin va-t-il y gagner en notoriété et attractivité?
A l’international, le territoire angevin est déjà fortement associé à l’innovation. Pour le faire rayonner plus encore, nous allons investir dans le Forum, un lieu dédié au territoire intelligent. Ce sera un lieu de construction des services de demain, de mise en valeur de l’action territoriale et de partage des meilleures pratiques avec d’autres collectivités. Les citoyens pourront y accéder pour mieux comprendre comment le territoire intelligent améliorera leur quotidien. Les collectivités françaises et étrangères y seront aussi reçues, cela va devenir LE lieu de référence, ouvert aux porteurs de projet et notamment aux jeunes pour lesquels la transition écologique a un sens. L’écosystème local y aura toute sa place également pour développer de nouveaux usages, par exemple. Le Forum ouvrira l’été prochain sur un site qu’il reste à préciser.

La construction du territoire intelligent suppose de créer un centre de pilotage vers lequel transiteront les données publiques issues des centres de supervision déjà existants. A quelle échéance?
La version 1 technique de ce centre de pilotage existe déjà. Sa capacité d’analyse montera en puissance au fur et à mesure, le temps d’interconnecter toutes les données relayées par les capteurs.

Un mot sur le fameux "jumeau numérique"?
Il s’agit d’une maquette du territoire en 3D numérique qui permet de simuler des situations pour anticiper l’impact que pourrait avoir, par exemple, telle ou telle construction dans la ville: impact sur la lumière, sur la consommation énergétique, etc. Cet outil est une aide à la décision pour les élus. Il peut aussi servir de support dans le cadre de réunions publiques de concertation par exemple.

Le stockage des données numériques consomme de l’énergie. Comment compenser cette dépense?
Les solutions que nous proposons -et qu’il faut mettre en lien avec les fortes économies d’énergie attendues- vont tendre vers le zéro carbone. A chaque fois que l’empreinte écologique pourra être améliorée, nous n’hésiterons pas. Pour compenser l’énergie consommée par le stockage des données, Engie Solutions s’engage à planter un arbre pour dix objets connectés déployés sur le territoire.