Découvrez le territoire avec

Partagez sur

Publié le 10 novembre 2021

Environnement

De janvier à juillet 2022, une centaine de foyers relèvera le défi du zéro déchet dans l’agglomération. Pour y participer, les préinscriptions sont ouvertes.

Donner aux familles, notamment celles qui sont très éloignées du "zéro déchet", les outils pour adapter leur manière de consommer ou encore gérer leus bio-déchet: c'est le but du défi qui sera lancé début 2022 sur Angers Loire Métropole. "Il faut sortir de la culpabilisation au profit de la responsabilisation, et chacun de nous est concerné", explique Jean-Louis Demois, vice-président en charge des Déchets.

Jusqu'au 3 décembre, les foyers intéressés (ménages, étudiants, colocataires, célibataires, etc.) pour relever le défi du zéro déchet sont invités à se préinscrire en ligne. Aucune condition n’est requise. “Nous en retiendrons une centaine, en veillant à ce que tout le panel de la population soit représenté ainsi que les différentes communes, poursuit l’élu. L’idée, c’est de donner un coup de pouce aux habitants qui aimeraient produire moins de déchets, mais qui ne savent pas trop comment s’y prendre au quotidien. Les foyers sélectionnés seront accompagnés. Ils seront par exemple invités à un atelier pratique chaque mois.”

Ateliers à thème

Ces ateliers aborderont les achats responsables, la réutilisation et la réparation, le pique-nique zéro déchet, la cuisine anti-gaspillage, la fabrication de produits ménagers… Lancé début janvier, le défi zéro déchet durera six mois. Concrètement, les familles engagées devront régulièrement peser leurs déchets et saisir leurs données sur une plateforme numérique dédiée.

Si le territoire angevin produit 100 kg de déchets par an et par habitant de moins que la moyenne des territoires français, une réelle marge de progression existe encore, notamment sur les déchets de cuisine et les emballages. “Nous attribuons, pour cela, des composteurs individuels gratuitement et nous allons expérimenter des points d’apport volontaire dédiés aux bio-déchets, là où l’habitat est dense donc peu propice à cette pratique, dans le centre-ville d’Angers notamment”, conclut le vice-président. Sans oublier les autres outils que la collectivité tient à disposition des habitants comme le prêt de gobelets éco-responsables, la distribution d’autocollants “stop pub”, une aide financière à l’achat de couches lavables, des ateliers de broyage organisés dans les déchèteries ou encore le soutien au fonctionnement des Repair cafés dans l’agglomération.

Préinscriptions au défi ouvertes jusqu'au 3 décembre

Plus d'infos sur le "zéro déchet"