Découvrez le territoire avec

Partagez sur

Travaux de régénération des boisements au parc de Pignerolle

Angers Loire Métropole a engagé depuis plusieurs années une démarche de préservation, d’amélioration et de valorisation des boisements.
Ces travaux sont réalisés dans le cadre du plan de gestion établi et suivi par l’Office National des Forêts qui définit les objectifs de conservation et de protection ainsi que les modalités d’entretien.

Sur le parc de Pignerolle Angers Loire Métropole à entamé un programme de régénération de boisements

Les peuplements de châtaigniers du parc de Pignerolle présentent un dépérissement  accéléré inquiétant depuis 2017, entrainant à court terme la disparition du boisement avec un impact paysager conséquent.

L’Office National des Forêts a confirmé la présence de deux agents pathogènes à l’origine de la mortalité des arbres : l’encre et le chancre.

Afin d’assurer la sécurité et de maintenir  l’espace boisé sur le parc, les travaux porteront sur :

  • l’abattage et le recépage des châtaigniers dépérissants devenus dangereux,
  • la plantation de jeunes plants avec des essences diversifiées (Merisier, cormier, pin sylvestre erable champêtre, alisier, chêne tauzin, chêne pubescent, chêne sessile, bouleau verruqueux etc...),
  • le débardage et l’évacuation des troncs à cheval.

Le débardage à cheval, pourquoi ?

Le débardage et l’évacuation des troncs à cheval sont effectués avec une entreprise privée (Traits d’avenir 72 -département de la Sarthe)

L’objectif est d’intervenir sur les zones boisées qui dépérissent à cause des champignons ; Il s’agit dans le cas de ces parcelles de châtaignier, d’une coupe sanitaire à cause des maladies. Surface estimée au printemps 2019 : 1,6 ha.

L’opération de débardage s’effectue avec un cheval afin de sortir les troncs d’arbres de ces zones. Les branches sont broyées à l’aide d’un gros broyeur forestier sur site, puis décompactage du sol à l’aide d’une mini pelle munie d’une dent Becker. Le bois sera broyé en plaquettes, afin d’alimenter les chaufferies collectives d’Angers.

D’ordinaire,  afin de favoriser une recolonisation du milieu les bois morts sont laissés sur place ; dans ce cas-ci, le choix est d’évacuer le bois car de jeunes plants seront plantés en remplacement. 250 stères (soit 250 M3) ont déjà été évacués la première semaine de chantier.

Avantages du débardage à cheval
Limiter de l'impact sur les arbres
Le débardage à l'aide d'engins peut causer des blessures aux arbres encore sur pied. Grâce au cheval, cet impact est moins important car les blessures, lorsqu'elles ont lieu, sont superficielles, le cheval s'arrêtant plus facilement.

Limiter l’impact sur le sol forestier
Il permet de préserver les arbres d'avenir et de protéger la régénération naturelle. Le cheval est parfaitement adapté aux terrains humides en évitant donc la formation d'ornières et de zones de compactage.
Les engins forestiers tassent énormément le sol, du fait de leur poids.

Autres points importants
L'utilisation du cheval ne nécessite pas de circulations sur des allées. C'est une énergie écologique, non polluante, et en harmonie avec le paysage.

-    Engins forestiers classiques : 40 stères de bois sortis = 40 litres de gasoil
-    Remorque tractée par des chevaux avec moteur auxiliaire pour la grue : 40 stères = 5 litres de gasoil.

Durée des travaux :

  • travaux d'abattage : octobre 2019
  • replantation : hiver 2019 - 2020

Chantier d'élagage, parc de Pignerolle

Afin d’améliorer la perspective vers le Château dès l'entre du parc, Angers Loire Métropole va procéder à la taille des arbres de l’allée principale du parc.

La taille consiste en le relevage des branches basses et la réduction latérale légère des branches côté allée.

Durée du chantier : Du 30 septembre au 11 octobre 2019