Découvrez le territoire avec

Partagez sur

La Ville d'Angers et Angers Loire Métropole mènent depuis plusieurs années des actions en faveur de la biodiversité.

Quelques exemples d'actions mises en oeuvre

  • Les modes de gestion en faveur de la "biodiversité urbaine" : la Ville d'Angers met en place des solutions alternatives à l'usage de produits phytosanitaires pour l'entretien des espaces naturels dans une logique de préservation et/ou restauration de la biodiversité (désherbage à l'eau chaude, mécanique, thermique ou manuel, lâcher d'insectes, utilisation de plantes vivaces aux pieds des arbres, pièges à phéromones, allées en mulching, paillage des végétaux, etc.) ;
  • Le développement des jardins à Angers avec la présence de 1000 parcelles de jardins familiaux, 5 jardins collectifs en pied d'immeuble, un jardin partagé dans un quartier et la mise en disposition de 150 "minis-jardins" (mise à disposition de petits espaces sur le domaine public au droit des façades ou des murs extérieurs) ;
  • La mise en place d'opération de sciences participatives telles que "Fleurs sauvages de ma rue". Ceci permet à la fois de sensibiliser les habitants à la présence d'une riche flore spontanée sur le territoire et de développer les connaissance sur le territoire ;
  • La réalisation d'inventaires faunistiques et floristique ;
  • La valorisation des espaces naturels (ex : le parc de Balzac, l'île Saint Aubin, le jardin des biotopes, ...) ;
  • La mise en place d'un partenariat avec les exploitants agricoles pour favoriser les pratiques respectueuses de l'environnement sur le site des Basses Vallées Angevines. Le projet des Basses Vallées Angevines, ainsi que l'instauration des mesures agro-environnementales sur le site des basses vallées, constituent un bel exemple d'opération sur le territoire. Plus d'informations sur : http://bassesvalleesangevines.n2000.fr/
  • La pose de nichoirs dans les parcs publics ;
  • La conservation de souches d'arbres comme espace de vie pour oiseaux (habitats écologiques), insectes et petits mammifères ;
  • La recherche de solutions alternatives au bitume de la voirie come les parking enherbés, des matériaux innovants, de plantes favorisant l'installation des prédateurs parasite, etc. dans le cadre des opérations d'urbanisme ;
  • L'installation d'un dispositif "Crapauduc" sur l'avenue du Lac de Maine pour sauvegarder les populations d'amphibiens de ce secteur ;
  • L'installation de ruches à l'arborétum ;
  • ...

L'état des connaissance sur la flore sauvage d'Angers Loire Métropole

Un partenariat est mis en place depuis 2015 entre le Conservatoire Botanique National de Brest et Angers Loire Métropole pour renforcer la connaissance sur la biodiversité du territoire, et ainsi pouvoir mieux la gérer et la protéger.

C'est dans ce cadre qu'un bilan sur la flore sauvage du territoire d'Angers Loire Métropole a été réalisé, avec une fiche spécifique pour la Ville d'Angers. Une étude sur les plantes exotiques envahissantes a également été menée.

En plus des études réalisées chaque année pour mieux connaitre certains aspects de la flore sauvage ou certaines zones précises du territoire, un plan de prospection a également été mis en œuvre afin de maintenir l'état des connaissances sur le territoire dans la durée.