Découvrez le territoire avec

Partagez sur

pratiques agricoles durables  //  circuits courts  //  restauration collective  // gaspillage  //  agroécologie  //  alimentation saine  //  autonomie alimentaire

Pourquoi c'est un enjeu ?

En France, 24% de l'empreinte carbone des ménages est issue de l'alimentation (agriculture, transport, distribution). Sur Angers Loire Métropole, l'agriculture représente à elle seule 11% des émissions de gaz à effet de serre du territoire. L'éloignement des lieux de production et de consommation contribue fortement à cette addition, tout comme le gaspillage alimentaire (18% de la production termine à la poubelle).

Si l'on ajoute le débat récurrent sur les pesticides, avec leur impact sur la santé et la biodiversité, et les difficultés du monde agricole, on comprend que l'alimentation est au coeur d'enjeux économiques, environnementaux, sanitaires et sociaux.

Comment assurer l’autonomie alimentaire de notre territoire (actuellement 6,4% des produits consommés sur l'agglomération sont produits localement)? Comment garantir une alimentation saine et respectueuse de l’environnement, à des prix justes pour le consommateur et le producteur? Comment lutter contre le gaspillage alimentaire?

Ce que font nos collectivités

Projet alimentaire territorial. Angers Loire Métropole met en oeuvre un ambitieux Projet alimentaire territorial, dans le but de trouver des solutions concrètes aux besoins locaux. Ses objectifs à l’horizon 2030: atteindre 40% de la surface agricole utile avec une forte qualité environnementale, 50% d’alimentation durable dont 20% de bio dans l’assiette des habitants, 13% de productions locales dans nos consommations.

Lutte contre le gaspillage alimentaire. En lien avec ses actions en faveur de la réduction des déchets, Angers Loire Métropole s'est engagée dans une démarche de sensibilisation au gaspillage alimentaire.

Ce que vous proposez !

Suite à la soirée de lancement des assises le 23 octobre, vous pourrez faire part de vos propositions et rejoindre les groupes de travail via la plate-forme ecrivons-Angers.