Projet Tram

Angers Loire Métropole

L'eau du robinet, elle a tout pour plaire

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Projet Tram

Angers Loire Métropole a en projet la réalisation d’une seconde ligne de tramway. Vous souhaitez dès maintenant parcourir ce tracé à bord du tramway entre Belle-Beille et Monplaisir? Embarquez et prenez la place du conducteur pour quelques minutes.

Tramway : un nouveau tracé

Angers Loire Métropole a arrêté le principe de compléter son réseau de transports en commun. Elle a décidé de relancer la concertation sur la création de nouvelles lignes de tram afin de renforcer le réseau de l’agglomération et d'améliorer le maillage du territoire.

Le 13 octobre 2014, les élus communautaires ont donc renouvelé la candidature d’Angers Loire Métropole à l’appel à projet lancé par l'État. Cette candidature est présentée sur la base d’un tracé plus court que celui de 15 km initialement étudié. Cette décision était indispensable pour permettre au projet angevin de pouvoir bénéficier de subventions de l’État alors que la Région des Pays de la Loire s’est d’ores et déjà engagée à le financer à hauteur d’un million d’euros par kilomètre.

Les villes d'Orléans, Valenciennes, Dijon et Le Mans se sont dotées d'une seconde ligne de tramway, Brest et Tours étudient le projet.

La phase de concertation publique, déjà engagée, est donc adaptée pour tenir compte de ces modifications. À la fin de la concertation, les élus de l’agglomération auront à se prononcer sur la faisabilité ou non du projet et à approuver, le cas échéant, un programme de réalisation.

Le 13 octobre, les élus ont renouvelé auprès de l'État la candidature d'Angers Loire Métropole pour la création d'une seconde ligne de tramway. Le projet de tracé sera prochainement présenté à l’occasion des premières réunions publiques. La concertation se poursuivra ensuite jusqu’au printemps 2015.

Concertation publique : venez découvrir le projet

Afin que le public puisse prendre connaissance du projet, la concertation va se poursuivre jusqu’au printemps 2015. Chacun est invité à venir découvrir le tracé et ses variantes, le calendrier des opérations…, à l’occasion de trois premières réunions publiques organisées au centre des congrès, à Belle-Beille et à Monplaisir d'ici à la fin de l'année. Un recueil d'observations sera à disposition afin de recevoir les remarques et les suggestions.

Par ailleurs, un dossier, complété au fur et à mesure de l'avancement des études, sera à disposition à l'hôtel de communauté, 83, rue du Mail à Angers.

À l'occasion de Soleils d'hiver, du 1er au 28 décembre, un kiosque d'information "spécial tramway" sera présent en centre-ville d'Angers afin de présenter le projet au public et recueillir les avis et remarques.

Enfin, une exposition itinérante sera présentée en janvier dans les quartiers traversés par cette seconde ligne.

Un formulaire de contact est aussi disponible en bas de cette page.

Calendrier des réunions publiques

- Centre des congrès, le 26 novembre, à 20 h 30, salle Grand Angle
Pour s'y rendre : lignes de bus 2, 3, 4,7 et 10, arrêt « Mendès-France ».

- Monplaisir, le 10 décembre, 20 h, Maison pour tous, 3, rue de l'Écriture
Pour s'y rendre : lignes de bus 1 et 5, arrêt « Place de l’Europe »

- Belle-Beille, le 18 décembre, à 20 h, centre Jacques-Tati, 5, rue Eugénie-Mansion
Pour s'y rendre : ligne de bus 1, arrêt « Chapelle Belle-Beille »

Les salles sont accessibles aux personnes à mobilité réduite et trois dispositifs seront mis en œuvre pour les personnes sourdes et malentendantes : transcription instantanée des interventions sur écran, boucle magnétique pour les personnes appareillées et traduction simultanée en langue des signes.

Un tracé de 10 km de la technopole à Monplaisir

D’une longueur maximum de 10 km, le tracé étudié pourrait relier les quartiers de Belle-Beille, à l’Ouest, et de Monplaisir, à l’Est en passant par le centre-ville d’Angers, avec un nouveau franchissement de la Maine. Les études d’insertion de ce tracé sont attendues pour novembre.

À partir de la technopole, à Belle-Beille, le tracé emprunterait les boulevards Lakanal et Beaussier, puis l’avenue Patton jusqu’à la place de Farcy. Il rejoindrait la Doutre par le boulevard du Bon-Pasteur puis l’avenue Yolande-d’Aragon et les boulevards Arnauld et Ronceray jusqu’à la place La Rochefoucauld. Le franchissement de la Maine se ferait au niveau de la place, sur un nouveau pont construit en amont du pont de Verdun, là où la Maine est la plus étroite.

Sur la rive gauche, le tracé rejoindrait celui de la Ligne A place Molière. Il emprunterait le tronçon existant jusqu’à la place François-Mitterrand. Là, il remonterait les boulevards Ayrault et Carnot jusqu’au centre des congrès avant de s’engager rue Pierre-Lise. Arrivé à l’extrémité de l’avenue Montaigne, il bifurquerait vers Monplaisir par les boulevards Cussonneau, des Deux-Croix et Allonneau jusqu’à la place de l’Europe avec un terminus boulevard Schumann.

Les enjeux de la desserte

Le tracé étudié permettrait la desserte d'environ 45 000 habitants à moins de 500 m des stations. Avec la ligne A, la totalité de la population desservie serait d'environ 99 000 habitants, soit 35% de la population de l'agglomération.

Le tracé desservirait également des sites et équipements majeurs de l’agglomération en termes d’emploi et d’activités. Notamment la technopole et le campus de Belle-Beille, le théâtre Le Quai, le centre des congrès, le pôle administratif Louis-Gain…

Deux variantes et un nouveau tronçon étudiés

Deux variantes au tracé sont à l’étude. L’une, côté Doutre, pour un passage en bordure du Front-de-Maine le long du quai Tabarly plutôt qu’avenue Yolande-d’Aragon. L’autre, en bordure du quartier du Grand-Pigeon, avec un tracé plus direct par le boulevard Saint-Michel et l’avenue Pasteur jusqu'à la Brisepotière, plutôt que par l'avenue Montaigne.

Par ailleurs, la prolongation de la Ligne A est également à l’étude à partir de l’arrêt Foch-Maison Bleue. Il s’agirait de construire un tronçon de 600 m sur le boulevard Bessonneau, en direction du centre des congrès.

Le calendrier du projet

- 13 octobre 2014 : relance de la concertation sur la base du nouveau projet et renouvellement de la candidature d’Angers Loire Métropole auprès de l’État

- Novembre 2014 : fin des études d’insertion

- Printemps 2015 : fin de la concertation et approbation d’un programme de réalisation par les élus d'Angers Loire Métropole

- Septembre 2015 : dépôt du dossier de déclaration d’utilité publique

- Mars 2016 : enquête publique envisagée

- Fin 2016 : début des travaux

- Fin 2019 : mise en service du tramway

Formulaire de contact

Ce formulaire est à votre disposition pour poser votre question ou bien nous faire part d’un avis, d’une remarque ou d’une suggestion.

* Champs obligatoires

Retour au contenu principal

10905