Tourisme

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Tourisme

Un potentiel pour de grandes ambitions

L'agglomération angevine représente une destination de courts séjours, reconnue notamment pour son tourisme d'affaires (deux tiers des séjours). Pour développer l'accueil de plus longue durée, Angers Loire Métropole et Angers Loire Tourisme agissent pour valoriser l'image de l'agglomération, notamment à travers son positionnement en faveur du développement durable. Le classement du Val de Loire "patrimoine mondial de l'humanité" par l'Unseco constitue à ce titre un atout certain, en mettant en avant deux richesses du territoire de l'agglomération : la Loire et la nature.

Loire et Nature

Outre le Val de Loire, l'agglomération angevine recense d'importantes richesses liées au fleuve et aux rivières : les basses vallées angevines (zone protégée classée Natura 2000), la confluence de la Loire et de la Maine, ainsi qu'un réseau hydraulique comptant quelque 3 500 km de rivières navigables.

Gwen Lebras
Basses Vallées Angevines
Lac de Maine

Côté espaces verts, l'agglomération compte de nombreux parcs et jardins (le Lac de Maine, les Sablières à Ecouflant...), d'une grande diversité, avec des paysages uniques comme par exemple les Ardoisières de Trélazé, dernier site ardoisier de France encore en activité. Cette richesse est aujourd'hui valorisée par de nombreux parcours de randonnée, offrant plus de 350 km de circuits. Consulter les guides de randonnées

"La Loire à Vélo" a ses antennes

Angers Loire Tourisme coordonne l’ensemble du projet d’aménagement des antennes angevines de “La Loire à Vélo”. Ces antennes permettront de rallier le parcours ligérien réservé aux cyclistes, aménagé conjointement par les régions Centre et Pays-de-la-Loire.

L’antenne ouest relie la gare SNCF à Bouchemaine, via le Lac de Maine.
La section centre traverse le coeur historique d'Angers. Un groupe de pilotage, monté en partenariat étroit avec la Ville, a travaillé sur des choix de tracés intégrés à la politique de déplacements urbains.
L'antenne est, entre La Daguenière et Saint-Barthélemy-d'Anjou, permettra de traverser le site ardoisier de Trélazé en toute sécurité, pour découvrir ce site particulier au paysage marqué par l'activité d'extraction de l'ardoise. Ce tracé de 12,5 km sera ouvert aux cyclistes en mai 2009.

Page suivante

Les antennes angevines de la Loire à Vélo (cliquer sur l'image pour l'agrandir)
Le tracé de l'antenne Est (cliquer sur l'image pour l'agrandir)
Carte Loire à Vélo (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Retour au contenu principal

6581