Soutien à l'agriculture

Angers Loire Métropole

Made in Angers 2018

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Soutien à l'agriculture

Angers Loire Métropole a la particularité de se situer à l’interface de plusieurs régions agricoles et au centre d’un réseau hydrographique dense. Ces composantes sont le socle de la diversité agricole du territoire. L’élevage et le végétal spécialisé en sont les fleurons.

Via son projet de territoire 2016-2030, Angers Loire Métropole a repositionné la politique agricole au cœur de ses ambitions au travers d’objectifs tels que: préserver et valoriser les ressources naturelles, garantir les équilibres entre les zones urbanisées, zones agricoles et naturelles, faire de la région angevine un "jardin partagé" porteur de cohésion sociale, favoriser une alimentation de qualité et de proximité...

Projet agricole 2017-2021

En 2009, le tout premier Projet Agricole 2009-2015 pour Angers Loire Métropole a été élaboré par la Chambre d’Agriculture de Maine-et-Loire, dans un contexte d’élaboration du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT).

Plus que le précédent, le Projet Agricole 2017-2021 est le fruit d’une co-construction entre Angers Loire Métropole et la Chambre d’Agriculture, et d’une consultation sous forme d’ateliers avec les acteurs du monde agricole.

Ce nouveau projet reprend les axes de travail du précédent projet, revisités, priorisés et traduits en un programme d’actions (30 fiches actions, voir le projet complet à télécharger ci-dessous). Ces axes sont les suivants :

  • Équilibrer les usages du foncier, vers une gestion prospective des espaces agricoles. Les objectifs sont: partager la connaissance des évolutions agricoles et des enjeux liés au foncier; préserver le foncier; maintenir des espaces agricoles fonctionnels.
  • Transmettre des entreprises et des savoir-faire, mobiliser des actifs et leurs compétences. Les objectifs sont: faciliter la transmission; installer de nouveaux agriculteurs; mobiliser vers les métiers de l’agriculture et assurer le renouvellement des actifs agricoles tant salariés que chefs d’entreprise.
  • Contribuer au développement et à la performance économique des entreprises agricoles. Les objectifs sont: améliorer la performance des entreprises; conforter l’élevage dans les Basses Vallées Angevines et les filières horticoles et maraichères sur le "Triangle Vert"; contribuer à l’innovation; contribuer à la transition énergétique par la production d’énergie renouvelable.
  • Structurer une offre alimentaire de proximité. Les objectifs sont: établir un diagnostic alimentaire partagé; définir une stratégie alimentaire et un programme d’actions pour le territoire; mettre en œuvre un programme d’actions pour la stratégie alimentaire choisie pour le territoire intégrant notamment des actions déjà développées.
  • Maintenir une dynamique vertueuse entre protection de l’environnement et pratiques agricoles. Les objectifs sont: concilier agriculture et environnement par les pratiques; accompagner la transition énergétique en valorisant des produits issus de l’agriculture; améliorer la gestion et la valorisation des déchets dans le cadre de l’économie circulaire; oeuvrer à une gestion économe et durable des ressources.
  • Promouvoir les agricultures du territoire et le dialogue ville/campagne. Les objectifs sont: renforcer le dialogue et l’information entre les professionnels agricoles; renforcer les relations entre professionnels agricoles et élus; développer un dialogue avec les citoyens et contribuer à une cohabitation harmonieuse entre agriculteurs et autres usagers.

Dans l’esprit de la co-construction qui a guidé l’élaboration et l’écriture de ce document, Angers Loire Métropole et la Chambre d’Agriculture assureront un suivi partagé de sa réalisation tant au niveau politique que technique, qui se traduit par une convention partenariale.

Exemples d’actions

• La Métropole soutient l’association des éleveurs des vallées Angevines en étant facilitatrice et promoteur de la marque territoriale l’Eleveur et l’Oiseau (pour intégration de la viande au sein de la restauration collective et en grandes et moyennes surfaces).
• La Métropole soutient une agriculture respectueuse de l’environnement, notamment au travers du portage des mesures Agro-environnementales sur les espaces sensibles de son territoire.
• Angers Loire Métropole est un territoire d’expérimentation et d’étude pour "Terres en Villes" sur les politiques agricoles et alimentaire, en partenariat avec la chambre d’agriculture.
• La Métropole porte, avec le soutien financier du Département, une campagne annuelle de plantation de haie bocagère. 
• La métropole promeut, à travers le document "le bonheur est dans le panier", les productions vendues en vente directe par les agriculteurs.

L'agriculture du territoire d’ALM en quelques chiffres:

Surface Agricole Utile (SAU): 27000 hectares, soit 53% de la surface de la communauté urbaine dont 9,5% en agriculture biologique.

Surfaces cultivées sur la communauté urbaine: 49,7% en prairies; 40,5% grandes cultures; 9,8% cultures spécialisés (maraichage, horticulture, pépinière, arboriculture, semences, vigne).

Nombre d’exploitation agricole: 441, dont 30% pratiquent la vente directe .

Filière "Végétal spécialisé": Végépolys, pôle de compétitivité à vocation mondiale.

D’ici à sept ans, ce sont en moyenne 50% des entreprises qui seront concernées par le départ en retraite du chef d’exploitation.

Sur les dix ans à venir, la collectivité s’est engagée, au travers de son PLUi, à consommer moins de 66ha/an (contre 95 ha/an entre 2005 et 2015).

Retour au contenu principal

6557