Le constat

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Le constat

Ce que nous avons constaté lors de la préparation du nouveau PLH

Depuis 2 ans, un travail important a été mené pour faire un diagnostic détaillé et partagé de la situation du logement sur notre territoire. Ce travail mené en étroite relation avec les communes, nous a permis d'établir les orientations en matière d'habitat pour les 10 ans à venir.

Aujourd'hui, Angers Loire Métropole, c'est :

  • Une population dont la moyenne d'âge augmente et aux revenus moyens modestes
  • De nombreux départs à la retraite dans un avenir proche, donc la nécessité d'accueillir de nouveaux actifs.
  • Un phénomène de décohabitation de plus en plus important, lié au desserrement des ménages (recherche d'autonomie, séparations, vieillissement…)
  • Un marché tendu lié au blocage des parcours résidentiels (rareté et coût des biens en hausse constante)
  • Une production qui se ralentit
  • Une offre de logements à loyers et prix maîtrisés insuffisante (12 000 demandes HLM en attente).


En résumé, il existe un écart important entre le prix des logements et la capacité financière des ménages, en location comme en accession. La moitié de la population de l'agglomération rencontre des difficultés pour se loger. Les conséquences d'une telle situation sont aisées à envisager :

  • L'obligation de rechercher des logements toujours plus éloignés des lieux de travail a de lourdes répercussions sur les conditions de vie quotidienne des ménages.
  • L'allongement des temps de transports induit des problèmes majeurs sur l'environnement, la gestion du temps et le budget des ménages

Des revenus moyens limités une offre rare et chère
=
Des difficultés accrues pour se loger

Le nouveau PLH nous donne les moyens
de renouveler et diversifier l'offre de logements

Retour au contenu principal

7560