Découvrez le territoire avec

Partagez sur

Publié le 20 octobre 2020

Déplacements

Lundi 19 octobre, le tramway a parcouru pour la première fois le tronçon qui relie l’université Saint-Serge à la station Foch/Maison bleue, à Angers. Les essais vont se poursuivre plusieurs soirs, avant l’ouverture de cette portion de la nouvelle ligne dès le 4 janvier.

Essais du tram devant le Centre de Congrès
Les essais vont se poursuivre plusieurs soirs sur le nouveau tronçon entre l’université Saint-Serge et la station Foch/Maison bleue. La ligne A y circulera dès le 4 janvier. (Photo : Morgan View)

Il était près de 22h30 lundi 19 octobre lorsque deux rames de tramway se sont engagées sur la nouvelle plateforme ferrée du centre-ville, à hauteur de l’université Saint-Serge. De part et d’autre, une bonne trentaine de techniciens venus ausculter la progression du matériel roulant mais aussi l’environnement de la nouvelle ligne, dans sa globalité.

"Cette étape est obligatoire, très cadrée et permet d’homologuer la ligne", avait précisé quelques instants plus tôt le maire d’Angers et président d’Angers Loire Métropole, Christophe Béchu. "Les aiguillages, la ligne aérienne de contact, les passages de carrefour, les feux de signalisation, l’écart entre deux rames lorsque celles-ci se croisent, les quais, l’arrivée aux stations... Tout est vérifié, mesuré", confirme la directrice du projet tramway d’Angers Loire Métropole, Marie-Pierre Trichet. "C’est aussi la raison pour laquelle le tramway circule à petite vitesse dans un premier temps, et à vide."

Avec quatre rames pour commencer, puis huit, ces essais vont se poursuivre encore quelques soirs sur ce tronçon, en forme de L, qui relie l’université à la station Foch/Maison bleue sur près d’un kilomètre. "Tout se déroule de nuit, jusqu’à quatre heures du matin, pour ne pas gêner le fonctionnement de l’actuelle ligne A en journée", précise encore Marie-Pierre Trichet.

Nouvelle ligne A, dès le 4 janvier

Le 23 novembre, les équipes de RATP Dev, l’exploitant du réseau Irigo, prendront le relais pour l’étape dite de la marche à blanc. "Cette fois, le tramway circulera à son allure commerciale de 19 km/h environ et dans les conditions du réel, ou presque, toujours de nuit", poursuit le directeur de RATP Dev Angers, Pascal Deberteix. L’occasion aussi pour la vingtaine de nouveaux conducteurs du réseau Irigo, actuellement en formation, de se familiariser avec la ligne et le matériel.

Cette étape technique augure la mise en service de ce nouveau tronçon: "Dès le 4 janvier, la ligne A y circulera et desservira le centre de congrès et l’hôtel de Ville. C’était l’objectif: réaliser la nouvelle ligne A pour dégager la place Molière afin d’y engager les transformations nécessaires. C’est place Molière que convergeront en 2023 les trois lignes de tramway A, B et C pour rejoindre la direction de son choix: Belle-Beille, Monplaisir, le centre-ville, la gare, la Roseraie, Avrillé", précise encore Christophe Béchu.

En attendant la mise en service des trois lignes de tramway A, B et C, courant 2023, une navette électrique, gratuite, assurera, dès le 4 janvier, la desserte de la place Molière, de la rue de La Roë, de la rue d’Alsace jusqu’à "Foch/Maison Bleue", du lundi au samedi.