Découvrez le territoire avec

Partagez sur

Publié le 25 septembre 2020

Economie

En construisant son nouveau Centre d’adaptation et de préparation des bus et camions sur le site de Scania Production, à la frontière d’Angers et Ecouflant, Scania France affirme un peu plus son attachement au territoire angevin.

Photo du CAPS, sur le site Scania d'Angers.
Plusieurs dizaines d’heures peuvent être nécessaires à l’adaptation d’un bus avant sa livraison. (Photo Angers Loire Métropole)

Inspection générale, pose d’accessoires, installation d’éléments de carrosserie: c’est dans ce nouveau bâtiment de 5000m2, situé sur le site de Scania Production à la frontière d’Angers et d’Ecouflant, que Scania France regroupe désormais tous ses services dédiés à la préparation des bus et des cars.

Ce travail consiste notamment à personnaliser les véhicules à leur sortie d’atelier, juste avant leur livraison. A terme, 6000 pourront y être pris en charge; le rythme annuel étant actuellement de 4400 camions (20 par jour) et 200 cars et bus. "On peut passer jusqu’à 100 heures pour terminer la préparation et l’adaptation d’un bus, en y ajoutant par exemple des options, des gyrophares, des stickers au nom du client...", explique Stéphane Boidin, directeur service.

Ingénierie informatique et affaires militaires

Inauguré hier par le président de Scania France, Koen Knoops, le Centre d’adaptation et de préparation Scania (c’est son nom) regroupe aussi le service commercial des cars et des bus ainsi que Scania IT, l’entité informatique créée en 2005 qui emploie près de 40 personnes et regroupe toute l’ingénierie informatique utile à Scania Production, Scania France et Scania France Finance. Elle assure également un support pour le réseau de distribution en France ainsi que pour la Belgique francophone.

L’autre occupant du site est moins connu. Il s’agit du Special Public Affair Departement (le Spad) qui, entre autres projets pluridisciplinaires et bureaux d’études, conçoit et supervise l’adaptation des véhicules des forces armées françaises ou des transports spéciaux comme le blindage, l’armement, la préparation à l’aérotransport. Le Spad assure aussi l’interface pour la maintenance et la réparation des véhicules militaires déployés en opérations extérieures.

6 millions d’investissements

"Ce centre de préparation a vu le jour à Angers en 2016. Il était jusqu’alors installé à Saint-Serge dans des bâtiments en location, mais l’essor de son activité a amené Scania à investir dans des bâtiments plus proches du site de production pour optimiser plus encore les délais de livraison", a expliqué le président de Scania France. "Cet investissement de 6 millions d’euros nous garantit de nouveaux développements et est parfaitement en phase avec l’orientation de Scania en France et les valeurs de la marque."

Lire également sur le site d'Aldev