Découvrez le territoire avec

Partagez sur

Publié le 12 juillet 2012

Le débat autour de l'ouverture des grandes surfaces les dimanches et jours fériés n'est pas clos. Les élus de l'agglomération se mobilisent et interpellent le Préfet et le Parlement.

Lors du conseil communautaire du 12 juillet, les élus d’Angers Loire Métropole ont émis le vœu que soit interdite l’ouverture dominicale des commerces. Quelques mois avant les fêtes de fin d’année (sachant que les jours de Noel et de l’An tombent un mardi), et considérant que la loi actuelle n’interdit pas l’ouverture des supermarchés à dominante alimentaire le dimanche matin, les maires et représentants des trente-trois communes du territoire souhaitent qu’aucune autorisation ne soit accordée à titre dérogatoire. Ils en appellent au préfet de Maine-et-Loire afin "qu'il prenne l’initiative d’un arrêté préfectoral interdisant l’ouverture des surfaces commerciales de plus de 800m2 le dimanche sur l’ensemble de l’agglomération". Et formulent le vœu que "le Parlement se saisisse de cette question pour faire évoluer la loi de modernisation de l’économie et notamment les dispositions qui permettent aux supermarchés à dominante alimentaire d’ouvrir sans autorisation administrative préalable, et qui ne semblent aujourd’hui pas correspondre aux attentes de la société françaises".