Découvrez le territoire avec

Partagez sur

Publié le 28 janvier 2013

Environnement

Découvrir les "plaisirs du tri sans complexe": une invitation audacieuse lancée par la Métropole, avec quatre interventions dans les restaurants universitaires pour sensibiliser les étudiants au tri des déchets.

S'inspirer du kamasutra pour une campagne d'information sur le tri des déchets? C'est l'idée audacieuse développée par Angers Loire Métropole pour interpeller les étudiants sur les consignes liées à la collecte sélective.

"C'est réussi, ça change des messages habituels et on s'arrête forcément pour regarder", rapporte Anne-Emmanuelle, étudiante à l'Esaip, à la sortie du restaurant universitaire des beaux-arts. C'est là que, lundi 28 janvier à midi, était organisée la première intervention "kamasutri".

Le principe: s'inspirer très librement du kamasutra pour mettre en scène différents gestes liés au tri des déchets. Des ambassadeurs du tri d'Angers Loire Métropole sont présents sur place pour expliquer la démarche. A côté, une grande roulotte de théâtre ambulant propose des saynètes sur le même thème, jouées par la compagnie Les Expresso.

"L'agglomération angevine compte plus de 30000 étudiants. Parfois ils ne sont là que pour quelques mois, et échappent souvent aux informations sur le tri des déchets", indique Gilles Mahé, vice-président d'Angers Loire Métropole chargé de l'environnement. Avec cette initiative et la distribution sur place d'un fascicule sur "les plaisirs du tri sans complexe", la communauté d'agglomération espère faire passer le message. "Je pense que ça peut inciter à être vigilant, confirme Alexandre, élève de BTS. Mais je faisais déjà attention avant!"

Après celui des beaux-arts, des interventions "kamasutri" auront lieu dans les trois autres restaurants universitaires d'Angers:

  • RU de Belle-Beille, mardi 29 janvier de 12h30 à 14h
  • RU "médecine", mercredi 30 janvier de 12h30 à 14h
  • RU "Gabare", jeudi 31 janvier de 12h30 à 14h