Découvrez le territoire avec

Partagez sur

Publié le 13 juin 2016

Economie

Organisé par la Boutique de gestion, le concours régional Talents a récompensé six créateurs d’entreprise dont deux du territoire : "TH Industrie" et "Un petit air de famille".

fondateur de l’entreprise TH Industries, basée à Sarrigné. Photos Philippe Noisette / Angers Loire Métropole.

Ils sont géomètre, graphiste, restaurateur, couturier... Leur point commun? Ils ont osé la création d’entreprise et participaient cette année au concours régional Talents, organisé par les Boutiques de gestion des Pays de la Loire.

Sur les quatre-vingt-dix dossiers déposés, vingt-huit candidats présélectionnés étaient invités vendredi 10 juin à présenter leur activité devant un jury de professionnels.

Une journée intense et riche en émotion, dans les locaux de la Cité de l’objet connecté, qui s’achevait par la remise des prix, dans six catégories: Talent des services, du développement, de l’artisanat, du commerce, jeune pousse et Talents des cités pour les entrepreneurs des quartiers.

Concours national à l’automne

Le prix Talent du développement, prix Aldev, a récompensé Dominique Droniou, fondateur de l’entreprise TH Industries, basée à Sarrigné. Après trois années d’activité, l’entreprise propose aujourd’hui des prestations de conception de pièces techniques en impression 3D et d’outillages de mesure pour laser tracker. Avec l’objectif de devenir un acteur leader en France sur la technologie d’impression 3D.

Exceptionnellement, le jury du prix Talent du développement a également décerné un prix "coup de coeur" à Aurélie Pigeon. Après avoir ouvert "Un petit air de famille" voici quelques années (restauration familiale, goûters d’anniversaire, ateliers, boutique en ligne…), l’Angevine s’apprête aujourd’hui à lancer un café des familles itinérant, la PAF mobile.

A l’heure de la remise des prix, Christophe Béchu, président d’Angers Loire Métropole, a salué "l’aventure économique et humaine" dont a témoigné l’ensemble des participants au concours.

Outre la reconnaissance de leur parcours et le prix de 1.500 euros, les lauréats régionaux ont à présent la possibilité de concourir à l’échelon national à l’automne prochain.