Découvrez le territoire avec

Partagez sur

Budget primitif

Avec un niveau d’épargne nette de 55 M€ (soit le double de celui de 2014), le désendettement de la collectivité de 30 millions d’euros (hors financement du tramway), la réduction du volume des emprunts toxiques (25% de la dette en 2019 contre 39% en 2014), un fort niveau d’investissement et la maîtrise des dépenses de fonctionnement (+0,2%), les indicateurs du budget général d’Angers Loire Métropole sont au vert. Ce qui permet, cette année encore, de ne pas toucher à la fiscalité des ménages (hormis l’augmentation mécanique liée à l’inflation et décidée par l’Etat).

Les chiffres-clés

378 millions d'euros (hors annuité de la dette) répartis entre l'investissement (151 millions) et le fonctionnement (227 millions)

30 millions d'euros d'augmentation de l'épargne nette par rapport au budget primitif 2014

Une capacité de désendettement de 4,7 années, durée en constante diminution depuis 2014

81 millions d'euros auront été investis fin 2019 dans la réalisation des nouvelles lignes de tramway, sans augmenter la dette ni la fiscalité des ménages

0% d'augmentation des taux d'imposition depuis 2014

Débat d'orientation budgétaire

Le débat d'orientation budgétaire 2019 d'Angers Loire Métropole a eu lieu lors du conseil communautaire du 11 février. Deux éléments en annexe ont été également présentés lors de cette séance: le rapport dédié aux ressources humaines et le rapport sur la gestion de la dette.