Découvrez le territoire avec

Partagez sur

Publié le 11 février 2021

Economie

Elles seront 99 entreprises de toutes tailles à accueillir des visiteurs et des scolaires du 22 février au 19 mars. Plus que jamais, Made in Angers est l'occasion de partager, échanger, rencontrer.

A l'ouverture de la billetterie, en une matinée seulement un millier de personnes avaient pris leur ticket pour Made in Angers, auxquelles s'ajoutent déjà près de 1500 scolaires. Preuve que l'attente est forte. D'autant plus forte que l’opération représente actuellement une rare occasion, pour les jeunes notamment, de toucher du doigt le milieu professionnel, alors que portes ouvertes et forums en tout genre ont été annulés ou réorganisés sous forme virtuelle.

Cent trente entreprises devaient participer et ouvrir leurs portes aux visites, elles ne seront finalement que 99, du 22 février au 19 mars, à recevoir le public. "C'est beaucoup et nous les remercions!", se réjouit Mathilde Favre d'Anne, l'élue municipale en charge du rayonnement et du tourisme. "Plus que jamais, nous avons besoin de partager, rencontrer, échanger. Les entreprises participantes garantissent des visites dans le plus strict respect des mesures sanitaires, notamment en réduisant les jauges. Pour nombre d'entre elles, Made in Angers est un rendez-vous annuel capital qui leur permet de valoriser leur savoir-faire; cette année, cela a encore plus de sens...", poursuit l'élue.

18 nouvelles entreprises participantes

Si certaines entreprises ont déjà fait le plein, près de 800 visites restent accessibles sur réservation. Comme chaque année, la diversité des filières et des métiers sera en mesure de répondre aux attentes du public de tous âges, sachant que 18 sociétés ont choisi cette 22e édition pour tenter l'aventure.

Parmi les nouveaux venus, on peut noter des métiers de l'artisanat comme l'entreprise Montgolfier, basée à Durtal et qui excelle dans la céramique notamment, mais aussi la bijouterie, la tapisserie d'ameublement, la fleuristerie, la couture, etc. A noter aussi la participation de la Brûlerie de la Maine, installée à Etriché, spécialisée dans la torréfaction du café et qui promet "un bouquet d'arômes au-delà des masques", ou encore celle des vignerons du Domaine de Rochambeau à Soulaines-sur-Aubance et du Domaine Escogriffe de Brissac-Loire-Aubance.

Pour ce qui concerne la diversité des activités présentées, cette édition 2021 n'a rien perdu de son intérêt avec la participation de sociétés de l'agro-alimentaire, de l'architecture, du commerce et de la distribution, de la communication, de l'environnement et de l'énergie, de la métallurgie, du tourisme, du végétal, du transport et de la logistique, …

L'an dernier, près de 17400 visiteurs ont poussé les portes de Made in Angers et 63 entreprises avaient reçu des groupes de scolaires.

Réservations sur le site madeinangers.fr, au 02 41 23 50 01 ou directement à l'office de tourisme, place Kennedy à Angers. Tarifs: de 3 à 6 euros.