Budget 2017

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Budget 2017

Equilibré à 408 millions d’euros, le budget 2017 d'Angers Loire Métropole est marqué par le niveau important des dépenses d’investissement: 113 millions d’euros, soit 4% de plus qu’en 2016. Sur le budget principal, 17 millions d’euros sont ainsi prévus pour l’urbanisme et le logement; 16 millions pour le développement économique et le tourisme; 5,8 millions pour l’innovation, l’enseignement supérieur et la recherche.

Côté transports, le budget intègre les dépenses liées à la ligne B du tramway, pour 16 millions d’euros, avec la construction du pont sur la Maine. À noter également, au budget eau et assainissement, la poursuite de l’effort consenti par la collectivité pour le renouvellement des réseaux: 3,3 millions d’euros pour la distribution d’eau potable; 5,3 millions d’euros pour la collecte des eaux usées.

Le budget déchets (6,1 millions d’euros) comprend quant à lui une enveloppe de 1,1 million destinée à la réindustrialisation de Biopole.

La dette poursuit son recul, entamé en 2015: au 1er janvier 2017, elle s’élevait à 356,5 millions d’euros contre 381,5 millions au 1er janvier 2014. Dans le même temps, la part de la dette à risque de la collectivité est elle aussi à la baisse: -47 millions d’euros en 2017, par rapport à 2014.

La tendance à la hausse de l’épargne nette, constante depuis 2014, se confirme (+17 % par rapport à 2016) et permet de garantir un financement durable des investissements, sans augmenter l’encours de la dette.

À noter que la communauté urbaine contient par ailleurs sa masse salariale et ce malgré la revalorisation du point d’indice et la revalorisation de certaines grilles de rémunération, décidées par l’Etat.

Les principaux chiffres

  • 408 millions d'euros. Le budget s'équilibre à 408 millions d'euros : 295 millions d'euros en fonctionnement et 113 millions d'euros en investissement.
  • 113 millions d'euros. Les dépenses d'investissement sont en hausse de 4 % par rapport à 2016.
  • 0 %. Pas d'augmentation des taux d'imposition de la communauté urbaine en 2017.
  • +6,1 millions d'euros. La tendance à la hausse de l'épargne nette se confirme (+ 17 % par rapport à 2016). Elle garantit le financement des investissements sans augmenter l'encours de la dette.
  • -25 millions d'euros. La capacité de désendettement s'est améliorée de presque trois années depuis 2014.

Retour au contenu principal

10277