Détail

Angers Loire Métropole

L'eau du robinet, elle a tout pour plaire

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

À ne pas manquer

Partage Viadeo

Cours Saint-Laud: un nouveau pan se construit

Publié le 17 mars 2017
Les immeubles Quatuor 1 et 2, au premier plan, seront livrés courant 2019 sur le Cours Saint-Laud. (Photo: Thierry Bonnet/Angers Loire Métropole)

Sur 70000m2 d’immobilier d’affaires, près de 50000m2 ont à ce jour trouvé acquéreurs au Cours Saint-Laud. La Caisse des dépôts et consignations y installera deux de ses directions courant 2019 tandis qu'Harmonie Services Mutualistes confirmait ce vendredi 17 mars son installation à Quatuor 3.

Précision du vendredi 24 mars

Le Groupe Harmonie, dont Harmonie Mutuelle est une composante importante, est à ce point ramifié qu'une imprécision s'est glissée parmi les communications émises et les écrits de la presse locale le 10 mars dernier, lors de la pose de la première pierre des immeubles Quatuor 1 et 2 au Cours Saint-Laud.

Ce ne sont pas les équipes d'Harmonie Mutuelle (implantées rue de Rennes et rue des Ponts-de-Cé à Angers) qui viendront s'installer sur deux plateaux de Quatuor 3 (voisin des deux autres, rue Auguste-Perrier) à l'automne prochain, mais bien celle d'Harmonie Services Mutualistes, installée pour l'heure dans le quartier Belle-Beille.
Pour mieux comprendre, le Groupe Harmonie regroupe une vingtaine de filiales sur le territoire français. Harmonie Services Mutualistes, qui s'est porté acquéreur de plus de 1 000m2 Cours Saint-Laud, est l'une de ses entités.

 

Quatre jours après l’inauguration d’une résidence de 27 logements, côté sud, une nouvelle étape, vendredi 17 mars, scellait l’évolution du paysage et du nouveau quartier d’Angers centré sur la gare: Cours Saint-Laud.

Ce programme tertiaire premium –qui mixe logements et immobilier d’affaires- attire et plait. Alors que la Caisse des dépôts et consignations posait la première pierre des bâtiments Quatuor 1 et 2 destinés à l’accueil de sa Direction régionale et de sa Direction des retraites et solidarités (soit 350 salariés), Harmonie Services Mutualistes, une branche du tentaculaire Groupe Harmonie- confirmait avoir jeté son dévolu sur deux étages du bâtiment Quatuor 3 en vue d’y installer ses collaborateurs (près de 80).

"L’idée de ce quartier d’affaires remonte au milieu des années 90, mais ce n’est qu’en 2014 qu’est intervenue l’inauguration du premier bâtiment, Linéo", a rappelé le maire, Christophe Béchu. "Pour endiguer le temps de réalisation, décision a été prise dès notre arrivée de concentrer tous nos efforts de commercialisation et de promotion sur le Cours Saint-Laud, afin de restreindre l’offre et aider les entreprises à la décision."

Entre 2500 et 3000 emplois à terme

Stratégie aujourd’hui payante puisqu’à ce jour, 49000m2 d’immobilier d’affaires ont trouvé preneurs, sur un total de 70000m2. "La création d’emplois n’est pas le job des élus. Nous sommes en revanche des facilitateurs, des créateurs de confiance. Nous y travaillons avec acharnement mais toujours humilité", a souligné le maire. Opinion tour à tour partagée par Michel Giboire, promoteur et orchestrateur du programme Cours Saint-Laud, et Pierre-René Lemas, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations.

"Nous pouvons considérer que ce quartier moderne, attractif, et qui repose sur la qualité environnementale, la mixité des usages avec à terme un parc de 215 logements et des services de proximité, sera entièrement pourvu d’ici 2020 ainsi que nous nous y étions engagés", a conclu Christophe Béchu. Qu’ils soient l’oeuvre de transferts ou de créations brutes, les emplois pourraient alors se compter entre 2500 et 3000 sur ce nouveau quartier Cours Saint-Laud.

Démarrage du chantier de l’hôtel en septembre 2017

Quant à la suite des opérations, les permis de construire concernant l’installation de la Soclova et la réalisation de l’hôtel 4 étoiles (dix étages) viennent d’être déposés. Un accord vient par ailleurs d’être finalisé avec la SNCF pour permettre le début des travaux de la future passerelle, d’ici un an. Celle-ci enjambera les voies ferrées et permettra une liaison piétonne utile pour créer du lien entre la gare et le versant sud et plus particulièrement la future place Giffard. 

A noter le début des travaux de l’hôtel 4 étoiles (195 chambres) couplé à une résidence étudiante de 135 appartements, en septembre prochain pour une livraison mi 2019... en même temps que la passerelle et l’arrivée des équipes de la Caisse des dépôts.

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288