Détail

Angers Loire Métropole

Le verre est recyclable

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

En ce moment sur le territoire

Partage Viadeo

Réfléchir au futur mode de gestion des transports en commun

Publié le 13 novembre 2017

En même temps qu’elle relance une procédure de délégation de service public, la communauté urbaine réfléchit à la possibilité d'un nouveau mode de gestion et d’exploitation de son réseau de transports en commun.

Le contrat qui unit Angers Loire Métropole à la société Keolis pour l'exploitation du réseau de transports en commun Irigo arrivera à terme en juillet 2019. En amont de cette échéance, Christophe Béchu, président d'Angers Loire Métropole, va solliciter l'assemblée communautaire en faveur de la relance d'une délégation de service public. Celle-ci intégrera une nouvelle règle: "Tous les candidats seront indemnisés. Ceci pour les motiver dans leurs offres à venir challenger Keolis", précise Christophe Béchu. En 2013 en effet, Keolis avait été la seule société à présenter une offre.

En parallèle, Christophe Béchu n’écarte pas l’idée d’un autre mode de gestion plus directe, via la création d’une Société publique locale (SPL), pour assurer la gestion du réseau au cas où aucune offre ne correspondrait aux attentes de la collectivité.

Quelle que soit la solution retenue, le président avance la certitude de faire des "millions d’euros d’économie. Or chaque euro économisé viendra amortir le coût des nouvelles lignes de tramway."

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288