Détail

Angers Loire Métropole

Le verre est recyclable

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

En ce moment sur le territoire

Partage Viadeo

Giphar va créer 100 emplois sur le territoire angevin

Publié le 11 septembre 2017
De gauche à droite, le président de région Bruno Retailleau, le président du directoire de Giphar Groupe Philippe Becht, le président d'Angers Loire Métropole Christophe Béchu et Franck Poquin, maire de Saint-Léger-des-Bois. (Photo: Thierry Bonnet/Angers Loire Métropole)

Le groupe de pharmaciens indépendants Giphar va installer une plateforme logistique sur le parc d'activités de l'Atlantique, à Saint-Léger-des-Bois. Soixante-dix emplois directs et trente indirects seront créés d’ici à l’ouverture du site, envisagée début 2019.

Après Giffard, Giphar... Quelques mois après l’implantation de la fabrique de sirops du liquoriste angevin sur le site, l’arrivée d’un autre Giphar a été annoncée sur le parc d’activités de l’Atlantique, à Saint-Léger des Bois.

Le groupement indépendant de pharmaciens indépendants (Giphar), première enseigne de pharmacies en France avec 1350 officines et un chiffre d'affaires cumulé de 2,1 milliards d’euros, a choisi le territoire angevin pour installer sa troisième plateforme logistique. Les deux autres sont situées à Grandvilliers dans l’Oise et à Castelnau-le-Lez dans l’Hérault. Objectif, selon le président du directoire de Giphar Groupe Philippe Becht: "Mieux mailler le territoire national, permettre des livraisons rapides aux clients et améliorer le niveau d’approvisionnement de nos quelque 300 pharmacies dans le Grand Ouest."

La plateforme de 6500 m2, plus 2000 m2 de mezzanine, occupera un terrain de 25000 m2 à l’ouest de l’agglomération angevine. Surtout, la décision du groupe de développer son offre dans le Grand Ouest va permettre la création de 70 emplois directement liés à la plateforme, et d’une trentaine d’emplois indirects, autour de la livraison des produits conditionnés à Saint-Léger-des-Bois.

A moyen terme, Giphar envisage également de recruter une dizaine de personnes pour développer ses activités de maintien à domicile.

C’est l’accompagnement commun –en termes d’économie et de formation des futurs personnels- de la région des Pays de la Loire, d’Angers Loire Métropole et de la commune de Saint-Léger-des-Bois qui a conduit au choix effectué par le groupe Giphar. Le site devrait être opérationnel au début de l’année 2019.

En savoir plus

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288