Détail

Angers Loire Métropole

L'eau du robinet, elle a tout pour plaire

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

La fibre optique se déploie sur le territoire

Publié le 08 décembre 2016
De gauche à droite, Christian Gillet, président du conseil départemental, Christophe Béchu, président d'Angers Loire Métropole, Joël Bigot, maire des Ponts-de-Cé, Pierre Jacobs, directeur Orange Ouest, Laurent Gérault, conseiller régional.

Fin 2020, la quasi-totalité des entreprises et habitants du territoire pourront accéder à la fibre optique. En 2017 l’extension du réseau se poursuit à Angers et dans six communes.

Fin 2016, 44% des foyers situés sur Angers, Avrillé, Bouchemaine (Pruniers), Beaucouzé, Ecouflant (Eventard), Saint-Barthélemy-d’Anjou et Trélazé pourront bénéficier de la fibre optique. En 2017, l’extension du réseau va se poursuivre sur Angers (et notamment les secteurs Gare, Capucins et La Fayette), Avrillé, Bouchemaine, Beaucouzé, Saint-Barthélemy-d’Anjou, Trélazé et Les Ponts-de-Cé.

Un engagement officialisé le 8 décembre par l’opérateur privé Orange, lors de la signature d’une convention avec Angers Loire Métropole, le département de Maine-et-Loire et la région des Pays-de-la-Loire.

"D’ici cinq à six ans, la fibre sera déployée à proximité de plus de 130 000 logements et locaux professionnels du territoire angevin", s'est engagé Pierre Jacobs, directeur Orange Ouest. Soit la totalité des communes du territoire, conformément à l'engagement pris par l'entreprise en janvier 2011, excepté Soulaire-et-Bourg et Ecuillé, qui ne faisaient pas encore partie de la communauté d’agglomération.

"Stratégie de territoire"

"Cette convention et le déploiement de la fibre s’intègrent dans notre stratégie globale de territoire, a rappelé Christophe Béchu, président d’Angers Loire Métropole. L’accès à un réseau 100 % fibre et au très haut débit est en effet un atout supplémentaire pour notre attractivité, notamment en direction des entreprises."

Un constat partagé par le Département et la Région, qui agissent fortement à leur échelle respective, pour le déploiement du très haut débit sur l’ensemble du territoire. "C’est même une priorité pour toutes les communes du Maine-et-Loire afin que la fracture numérique ne s’aggrave pas", estime Christian Gillet, président du conseil départemental. "Un enjeu d’équilibre territorial", ajoute Laurent Gérault, conseiller régional.

Pour bénéficier de ce nouveau réseau sur les secteurs déjà concernés, les habitants doivent contacter leur syndic ou leur bailleur et demander le raccordement de leur immeuble. Chacun peut ensuite sélectionner le fournisseur d’accès internet (FAI) de son choix pour effectuer le raccordement final à son domicile.

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288