Détail

Angers Loire Métropole

Le verre est recyclable

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Exercice de sécurité grandeur nature sur la ligne de tramway

Publié le 08 juin 2015
Les pompiers d'Angers Loire Métropole ont été spécialement formés à intervenir sur la ligne de tramway. (Photo: Angers Loire Métropole)

Un conducteur de scooter coincé sous une rame: c'est le scénario de l'exercice mené lundi 8 juin sur la ligne de tramway, dans le centre-ville d'Angers. L'occasion pour les pompiers de mettre en pratique les méthodes d'intervention propres à cet environnement.

C'est à 10 heures, lundi 8 juin, que la rame a été stoppée place du Ralliement. Conducteurs et passagers n'étaient pas au courant, mais un accident fictif allait avoir lieu rue d'Alsace, dans le centre-ville d'Angers. "Ces exercices de sécurité ont lieu tous les ans, et doivent être réalisés dans des conditions proches de la réalité. Cela implique que le moins de monde possible soit au courant", explique Ronan Nicot, responsable sûreté chez Keolis, l'exploitant du réseau de transports en commun angevin.

Levage de la rame

Pour cet exercice, le scénario imaginé est celui d'une collision avec un scooter, dont le conducteur reste coincé sous la rame. L'occasion pour les pompiers, qui eux non plus n'étaient pas informés, de tester leurs méthodes d'intervention dans cet environnement spécifique, pour lequel ils ont reçu une formation dédiée. Notamment, le levage de la rame est rapidement mis en oeuvre, pour dégager le mannequin simulant la victime. Et c'est au moyen de coussins gonflables que le tramway s'élève de quelques centimètres, permettant de dégager le corps.

Du côté de l'exploitant, l'exercice permet de mettre en pratique les procédures à suivre en cas de neutralisation d'une partie de la ligne. Là, autour de la section affectée, c'est à la station Foch/Maison bleue que s'arrêtent les rames en provenance de la Roseraie, et à la station Molière que stoppent celles venues d'Avrillé.

Deux fois moins d'accidents que la moyenne nationale

Une petite heure plus tard, l'exercice est terminé et le trafic rétabli. "Depuis sa mise en service en 2011, on dénombre moins d'un accident grave par an sur la ligne de tramway d'Angers Loire Métropole, et en moyenne entre 15 et 20 accidents légers, précise Ronan Nicot. C'est deux fois moins que la moyenne constatée au niveau national sur les lignes similaires."

L'occasion tout de même d'un rappel des règles de sécurité à suivre aux abords de la ligne, et notamment que le tramway est prioritaire sur tous les autres usagers, piétons compris. Les automobilistes doivent impérativement respecter les feux clignotants qui signalent l'arrivée d'une rame; cyclistes et piétons sont invités à rester attentifs et notamment à éviter l'usage des écouteurs à un volume élevé, pour pouvoir entendre l'avertisseur du tramway.

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288