Détail

Angers Loire Métropole

Le verre est recyclable

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

We Network: le nouveau bras armé de l’électronique professionnelle à la française

Publié le 28 janvier 2014

Née de la fusion entre LEA Valley et le centre de tranfert technologique Astinov, basé à Beaucouzé, l'association We Network vise à favoriser la rencontre de tous les acteurs de l'électronique professionnelle en vue de faire rayonner ce savoir-faire français depuis Angers, et de conquérir de nouveaux marchés en Europe.

We Network, comme West Electronic & Applications Network: cette association –née lundi 27 janvier de la fusion du cluster LEA Valley et du centre de transfert technologique Astinov- entend valoriser tout le potentiel de l’électronique professionnelle française et plus particulièrement ses acteurs, majoritairement implantés dans le Grand Ouest: laboratoires de recherches, bureaux d’études, industriels, institutions académiques…

Les régions Pays de la Loire, Bretagne et Centre totalisent en effet près de 50000 emplois de la filière électronique professionnelle, soit 25% des emplois du secteur à l’échelle nationale (et près de 700 entreprises pour le seul département du Maine-et-Loire). "L’ambition de We Network sera de créer une entité permettant à notre filière d’être identifiée par le plus grand nombre comme un secteur d’activité de référence et en devenir en France, puis en Europe, tant en termes de dynamisme industriel régional, que d’emploi et de formation des jeunes", a précisé Paul Raguin, président de We Network et Pdg d’Eolane.

Accompagner l'innovation dans de multiples secteurs

We Network enfin s’attachera aussi et surtout à accompagner ses adhérents dans leur processus d’innovation, au service des applications professionnelles multi-secteurs du futur (comme les secteurs de la médecine, de l’environnement, du végétal…). De nombreuses PME-PMI ont ce type de besoins en effet sans en avoir les compétences en interne.

"We Network sera aussi le garant de la bonne mise en œuvre du Campus de l’électronique que nous avons lancé à Angers, en juillet dernier. La nouvelle association en assurera le pilotage", souligne à son tour Sébastien Rospide, directeur des programmes du Campus.

Le Campus, qui mobilise les collectivités territoriales, notamment la Région et Angers Loire Métropole, se veut être d’ici deux ou trois ans un lieu de coordination et de convergence des compétences de la filière électronique professionnelle du Grand Ouest. A terme, il sera aussi amené à devenir le pôle de référence et d’expertise, à l’échelle européenne, pour tous les acteurs de la conception et de la production électronique.

Une Maison de l'électronique près de l'ESEO

"Pour mémoire, la première réalisation de ce nouveau Technocampus sera une Maison de l’électronique, qui regroupera toutes les forces en présence sur une surface de 3000m2. Celle-ci sera construite en deux temps sur le plateau des Capucins, près de l’école d’ingénieurs du Groupe ESEO", a salué à son tour le président Jean-Claude Antonini, avant de réaffirmer sa satisfaction de "voir se mettre en place l’association We Network au service de cette vitrine d’excellence angevine qu’est l’électronique professionnelle et qu’Angers Loire Métropole a placée au rang de ses priorités".

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288