Détail

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Les voyageurs disposeront bientôt d’un nouveau terrain d’accueil au nord d’Angers

Publié le 18 juin 2013

D'ici à l'automne 2015, les gens du voyage s’installeront sur le nouveau terrain d’accueil d’Angers Loire Métropole au nord d’Angers. Quatre hectares accessibles et proches des équipements pour leur permettre de rester "branchés sur la ville".

Confiné entre le contournement autoroutier de l’A11, le futur centre aquatique Aqua Vita, les nouvelles bretelles d’accès et noyé dans un quartier en pleine mutation, le terrain historique des Perrins dédié à l’accueil des gens du voyage, n’est plus vivable. "Le site est devenu une espèce de ghetto. Surtout depuis que nous avons dû édifier des murs tout autour pour protéger les enfants qui allaient jouer sur le tracé du tramway", explique le président d’Angers Loire Métropole, Jean-Claude Antonini.

"Un terrain pour les gens du voyage dans la ville, c’est assez rare. Cela ne plaît pas à tout le monde, mais c’est pour moi une question de dignité et de respect. Ces populations doivent rester branchées sur la ville. Nous tenions à retrouver un site qui offre des atouts de proximité avec les commerces, les services et les équipements publics; un site accessible qui puisse être relié à son environnement par des liaisons douces. Un site enfin qui garantisse aux quelques riverains comme aux gens du voyage l’intimité et la discrétion nécessaires."

Sur la ZAC du plateau de la Mayenne

C’est au terme d’un long travail de ratissage que les services d’Angers Loire Métropole ont finalement retenu le terrain le mieux adapté sur la ZAC du plateau de la Mayenne. Quatre hectares situés de l’autre côté des ronds-points, face à Terra Botanica et au centre de maintenance du tramway, à l’est de la RD 107 vers Cantenay-Epinard. "Ces ronds-points seront sécurisés, pas question de laisser les enfants prendre le moindre risque en traversant les routes. Nous avons pris soin au préalable d'étudier toutes ces questions de déplacements et de cheminements piétons en lien avec les associations", assure Didier Roisné, vice-président en charge de l'accueil des gens du voyage.

Le futur terrain comptera cent places de caravanes avec blocs sanitaires individuels, contre trente-deux actuellement (soit cinquante emplacements de 160 m2). "Il n’est pas très éloigné du site actuel, les habitudes des familles ne seront donc pas bousculées", poursuit le maire de Beaucouzé. "Nous recevons beaucoup de familles angevines, très attachées à leur territoire. Quatre cents familles de voyageurs ont leur boîte postale aux Perrins. Pour la scolarisation des enfants, cela ne changera rien puisqu’ils continueront, comme avant, de fréquenter plusieurs écoles de la ville au nom de la mixité et d’une meilleure intégration."

Accompagner les voyageurs

L’intégration et le partage des cultures entre communautés de voyageurs et  de sédentaires, c’est là bien résumer la politique qu’Angers Loire Métropole mène depuis des décennies. "Nos missions ne consistent pas seulement à héberger les gens du voyage, mais aussi à les accueillir au sens plein du terme et à les accompagner", rappelle Jean-Claude Antonini.

Vingt-deux agents de la collectivité travaillent au service des gens du voyage, et sur le site des Perrins en particulier. Demain, ils seront peut être davantage. Au cœur de ces métiers: celui de la médiation qui permet d’accompagner les familles pour scolariser les enfants, d’assurer l’aide aux devoirs, une animation sportive, la promotion socio-culturelle et un accueil de loisirs en partenariat avec la Ville d’Angers.

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288