Détail

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

10000m3 d'eaux usées transitent chaque jour par la station du Lac de Maine

Publié le 11 juin 2013
Sous le niveau du sol, la station de refoulement descend à une douzaine de mètres de profondeur.

Au Lac de Maine, la plus importante station de refoulement du réseau d'assainissement d'Angers Loire Métropole a été refaite à neuf. Chaque jour, 10000m3 d'eau usées passent par ses pompes pour être envoyés à la station de dépollution de la Baumette.

De Montreuil-Juigné, Saint-Jean-de-Linières, Beaucouzé, Bouchemaine, mais aussi d'une partie d'Angers et d'Avrillé: en tout 10000m3 d'eaux usées arrivent chaque jour à la station de refoulement du Lac de Maine. Soit un parcours atteignant 15 kilomètres de canalisations jusqu'à cet équipement refait à neuf, inauguré lundi 10 juin.

"L'assainissement est un service indispensable à la préservation de l'environnement et de la ressource en eau. Il nécessite un réseau immense et des équipements complexes, que l'on sollicite tous les jours sans même y penser", souligne Jean-Claude Antonini, président d'Angers Loire Métropole.

Il faut dire que les quelque 900 kilomètres de tuyaux et 150 stations de relèvement que compte l'agglomération pour son réseau d'assainissement sont presque invisibles. En témoigne la nouvelle station du Lac de Maine: en surface, quelques plaques métalliques sur un support en béton au ras du sol; en dessous, un puits d'une douzaine de mètres de profondeur le long duquel courent des conduites de 80 cm de diamètre.

Pour alimenter ces conduites, quatre pompes se déclenchent automatiquement en alternance. Leur action permet d'envoyer les eaux usées jusqu'à la station de dépollution de la Baumette, où elles sont traitées avant de rejoindre la Maine. "La Baumette a été entièrement rénovée ces dernières années, rappelle Jean-Claude Antonini. Elle permet de rejeter dans la rivière une eau plus propre que lorsqu'elle a été prélevée."

Pompes maintenues au sec

La nouvelle station de refoulement du Lac de Maine confirme la volonté d'Angers Loire Métropole de présenter un très haut niveau d'équipement pour la production d'eau potable et l'assainissement des eaux usées. Ceci au bénéfice de l'environnement et des habitants, mais aussi des agents qui oeuvrent quotidiennement au bon fonctionnement du réseau.

"Par rapport à l'ancienne installation, l'un des principaux avantages de cette nouvelle station de refoulement est que les pompes sont désormais au sec, séparées des eaux usées par une cloison, indique Bernard Witasse, vice-président d'Angers Loire Métropole chargé de l'assainissement. Auparavant, lors des opérations de maintenance, les agents intervenaient au contact direct des eaux usées, avec donc des conditions de travail beaucoup plus pénibles."

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288