Détail

Angers Loire Métropole

Le verre est recyclable

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Les élus votent le soutien à la création des emplois d'avenir

Publié le 25 janvier 2013

Destinés à amener vers l'emploi des jeunes qui en sont éloignés, les contrats d'avenir sont en cours de déploiement sur l'agglomération. Les élus ont voté un plan de soutien pour atteindre l'objectif de 570 contrats en 2013.

Créés par le gouvernement, les emplois d'avenir s'adressent aux jeunes de 16 à 25 ans peu ou pas qualifiés, pour des emplois à temps plein de trois ans. L'Etat contribue à leur financement à hauteur de 75% du montant du Smic et par une exonération partielle des charges sociales.

"Ce dispositif est une opportunité que nous devons saisir, insiste Anne-Sophie Hocquet de Lajartre, vice-présidente d'Angers Loire Métropole chargée de l'insertion par l'activité économique. Les jeunes peu qualifiés comptent parmi les premières victimes du chômage et de l'emploi précaire."

Un plan de soutien en trois volets

Réunis en conseils jeudi 24 janvier, les élus d'Angers Loire Métropole ont voté à l'unanimité un plan de soutien au déploiement des contrats d'avenir sur le territoire. Plusieurs actions vont ainsi être mises en oeuvre.

  • Premièrement, la création directe par la Métropole de vingt-cinq emplois d'avenir au sein de ses services. Une initiative qui complète les annonces similaires de plusieurs communes de l'agglomération, notamment Angers (cent emplois d'avenir annoncés) et Trélazé (dix emplois d'avenir). "Or ce seront des emplois très utiles, souligne Anne-Sophie Hocquet de Lajartre. Dans toutes ces collectivités il y a beaucoup de travail à faire, par exemple dans la propreté publique, les espaces verts, l'accueil de la petite enfance..."
  • Deuxièmement, le versement d'une aide complémentaire par Angers Loire Métropole aux associations et structures de l'insertion qui emploieront des contrats d'avenir. Cette aide sera de 10% du Smic pour les premières; de 15% du Smic pour les secondes (les associations concernées sont celles qui oeuvrent dans le champ des compétences de la Communauté d'agglomération).
  • Troisièmement, un soutien à l'accompagnement des jeunes embauchés. En effet au-delà de l'emploi direct pendant trois ans, l'objectif des contrats d'avenir est d'apporter aux jeunes une expérience reconnue, dans le cadre d'un vrai plan de formation. Sur ces aspects les employeurs pourront être assistés par la Mission locale angevine, qui est l'opérateur des contrats d'avenir sur le territoire. "Plus largement c'est un accompagnement global qui sera proposé, souligne Jean-Claude Antonini, président d'Angers Loire Métropole. Le but des contrats d'avenir est d'amener vers l'emploi des jeunes qui en sont parfois très éloignés. Nous allons tout faire pour que ça marche."

Avec ces mesures les élus comptent bien atteindre l'objectif fixé pour 2013: créer 570 emplois d'avenir sur le territoire de la Métropole.

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288