Détail

Angers Loire Métropole

Le verre est recyclable

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Collecte des emballages en plastique: +50% en un an

Publié le 11 janvier 2013
Devant tous ces types d'emballage il n'y a plus de question à se poser: c'est le tri pour tous.

Depuis janvier 2012 sur Angers Loire Métropole, tous les emballages en plastique doivent rejoindre la collecte sélective. Cette nouvelle consigne a permis d'augmenter de 50% les volumes récupérés, qui alimentent une filière économique porteuse.

Il y a tout juste un an, en janvier 2012, Angers Loire Métropole mettait en place de nouvelles consignes de tri des déchets. Depuis cette date, tous les emballages en plastique, sans exception, doivent rejoindre la collecte sélective. Auparavant seuls les bouteilles et flacons pouvaient ainsi partir au recyclage. Répondant à une proposition d'Eco-Emballages, la métropole angevine rejoignait ainsi un groupe-pilote constitué de 51 collectivités en France.

Après un an d'expérimentation, le premier bilan tombe. Et il est positif: "Le volume des emballages en plastique collectés sur l'agglomération a augmenté de 50% en un an", se félicite Gilles Mahé, vice-président délégué au traitement des déchets. "Plus globalement, on constate que depuis ces nouvelles consignes, des personnes qui triaient pas ou peu leurs déchets ont amélioré leurs pratiques. Ainsi la collecte sélective dans son ensemble a progressé de 9,6%, ce qui représente 1300 tonnes supplémentaires de déchets envoyés au recyclage."

Tuyaux, cintres ou pièces pour l'automobile

Dans le détail, les emballages nouvellement triés et recyclés représentent 460 tonnes de pots de yaourt, blisters, films et sacs en plastique... qui trouvent désormais une seconde vie sous forme de bacs et barquettes, tuyaux, cintres ou même pièces pour l'automobile. "Au-delà de l'intérêt environnemental il y a un véritable intérêt économique, souligne Catherine Le Pober, responsable régionale d'Eco-Emballages. D'autant plus que les entreprises qui transforment ces matières et ensuite les revendent sont toutes situées en Europe, et même en France dans leur grande majorité. La valorisation de ces déchets permet donc de créer de l'emploi localement." Or avec la tendance lourde de la montée des cours du pétrole, la "matière première" que représente les emballages plastique, dont ils sont dérivés, prend également de la valeur.

Quelques obstacles techniques subsistent cependant, comme la difficulté à valoriser les emballages "mixtes", qui mêlent différentes résines plastiques. Pour cela Eco-Emballages travaille avec les industriels, afin que ceux-ci fabriquent des emballages plus simples à recycler. Et de leur côté les particuliers sont invités bien sûr à poursuivre leur effort de tri, en respectant quelques consignes simples:

  • ne pas imbriquer les déchets les uns dans les autres, pour faciliter leur identification par les appareils de tri optique
  • ne pas rincer les déchets, ce qui représente un gaspillage d'eau inutile, l'essentiel étant qu'ils soient bien vidés de leur contenu
  • ne pas mettre au tri les objets en plastique autres que les emballages

A savoir: si votre bac de tri est trop petit, vous pouvez en obtenir un plus grand gratuitement sur simple appel au service "environnement et déchets" d'Angers Loire Métropole. N°Vert: 0 800 41 88 00

Toutes les réponses aux questions sur le tri des déchets sont sur le site lejustetri.fr

 

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288