Détail

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Technicolor: Angers Loire Métropole veut acquérir le site et l'appareil de production

Publié le 10 octobre 2012

A la veille de l'audience du tribunal de commerce de Nanterre pendant laquelle la liquidation du site angevin Technicolor va être prononcée, Angers Loire Métropole et la Ville d'Angers font part de leur volonté d'acquérir le site, ainsi que l'outil de production.

"Nous souhaitons tout mettre en oeuvre pour faciliter une poursuite, même partielle, ou une reprise différée d'activité sur le site de Technicolor", déclarent Frédéric Béatse, maire d'Angers, et Jean-Claude Antonini, président d'Angers Loire Métropole, dans un communiqué commun.

Mardi 9 octobre, et alors que la liquidation du site angevin de Technicolor semble inéluctable, Angers Loire Métropole informait le tribunal de commerce de Nanterre de sa volonté de se porter acquéreur du site et de l'outil de production pour le tenir à disposition des entrepreneurs intéressés. "Notre objectif est de créer des conditions d'accueil favorables aux entreprises de l'électronique, car la période récente a montré que les projets existent. Les sociétés qui ont fait part de leur intention de reprise partielle trouveraient là des conditions préférentielles. Il s'agit pour nous de poursuivre la recherche de repreneurs ou de porteurs de projets permettant la sauvegarde d'un maximum d'emplois."

A Nanterre demain aux côtés des salariés

"Le combat des salariés renforce notre volonté d'agir, aux côtés de la Région, pour l'avenir de la filière, pour lui donner une image de haute qualité, en accompagnant son développement depuis la formation, jusqu'à la production et aux services."

Jean-Claude Antonini et Daniel Loiseau, vice-président d'Angers Loire Métropole en charge du développement économique, se rendront à l'audience à Nanterre, jeudi 11 octobre, "afin de soutenir les salariés au nom des élus de la Ville d'Angers et de la communauté d'agglomération et leur dire toute notre détermination. Quoi qu'il advienne, les dirigeants de Technicolor devront assumer leurs responsabilités, et nous y veilleront."

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288