Détail

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Gare+ : les premières constructions sortent de terre

Publié le 14 septembre 2012
Au sud des voies ferrées, le futur immeuble de bureau (Image Groupe Giboire).

A terme, ce sera la plus importante zone tertiaire du territoire. 2500 à 3000 personnes travailleront au pôle d’affaires Gare+, dont les premières constructions ont débuté cet été.

Au sud des voies ferrées, à l’angle des rues Fulton et du boulevard Yvonne-Poirel, la construction d'un immeuble de 5300m2 a débuté. Situé à quelques minutes à pied de la gare Saint-Laud, il abritera des bureaux et des commerces en rez-de-chaussée.

Juste derrière et en retrait des voies, un autre immeuble sort de terre. Il comptera 39 logements sur quatre étages, avec vue sur un jardin paysager.

Il s’agit là des premières constructions de Gare+, un quartier d’affaires idéalement situé à proximité de la Gare et du centre-ville, comprenant bureaux, logements, commerces et services de proximité.

Un parking de 580 places

Au nord, et après une campagne de fouilles archéologiques, l’aménagement du site Auguste-Gautier (ex site Sernam) va également pouvoir débuter. Le projet du groupe Giboire et de l’architecte Jacques Ferrier retenu par Angers Loire Métropole prévoit la construction de quatre plots: un hôtel trois étoiles et une résidence service à proximité du parc de stationnement Saint-Laud pour le premier; 15000m2 de bureaux pour les trois autres.

Les deux premiers plots devraient être livrés à la fin de l’année 2013, en même temps que le parking Saint-Laud II, situé à l’extrême ouest du site. Ce parking-silo, dont la construction a été confiée à la Sara, comptera 580 places au lieu des 450 initialement prévues.

Un quartier d'affaires métropolitain

"Les fouilles archéologiques préventives menées sur le site ont en effet mis en évidence la richesse du sous-sol à l’emplacement de l’hôtel, explique Daniel Loiseau, vice-président d’Angers Loire Métropole en charge du développement économique. L’hôtel, sans parking souterrain, sera construit sur piliers afin de préserver le site." Les 580 places de Saint-Laud II permettront de compenser l’absence de stationnement.

Au final, cette opération dotera le territoire d’un quartier d’affaires à la hauteur de ceux des grandes métropoles. Elle s'inscrit dans le cadre du schéma directeur de l'économie et de l'emploi durables, adopté jeudi 13 septembre par Angers Loire Métropole.

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288