Détail

Angers Loire Métropole

Le verre est recyclable

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Assemblée plénière du conseil de sécurité-prévention

Publié le 13 septembre 2012
Autour de Jean-Claude Antonini, le préfet François Burdeyron (à gauche) et le procureur de la République Yves Gambert. (Photo: Samuel Meeldijk/Angers Loire Métropole)

Le Conseil communautaire de sécurité et de prévention de la délinquance d'Angers Loire Métropole s'est réuni en assemblée plénière lundi 10 septembre. L'occasion d'accueillir le nouveau procureur de la République, tout juste entré en fonctions.

Composé d'élus des communes d'Angers Loire Métropole, des forces de police et de gendarmerie et des partenaires institutionnels et associatifs, le CCSPD (Conseil communautaire de sécurité et de prévention de la délinquance) a pour but de favoriser la conduite d'actions communes et les échanges de pratiques. Il a tenu son assemblée plénière lundi 10 septembre, dans la salle du conseil d'Angers Loire Métropole.

"L'insécurité ignore les frontières communales. C'est pourquoi nos actions seront toujours plus efficaces si elles sont concertées à l'échelle de l'agglomération", a souligné en ouverture Jean-Claude Antonini, président d'Angers Loire Métropole et président du CCSPD.

Cette séance était l'occasion d'accueillir le nouveau préfet du département, François Burdeyron, arrivé cet été, et le nouveau procureur de la République Yves Gambert, installé dans ses fonctions le matin même. Une coïncidence bienvenue pour le nouveau procureur, qui s'est réjouit de trouver avec le CCSPD une instance de "coordination avec les collectivités locales. La sécurité n'est pas l'affaire que de la justice et de la police".

Parmi les actions du CCSPD: le développement des alternatives dites de "troisième voie" pour éviter le recours aux poursuites pénales en cas de petites infractions, la lutte contre les conduites à risques (alcool et cannabis notamment) ou encore le suivi de la Maison de la justice et du droit (MJD).

13900 personnes reçues en 2011 à la Maison de la justice et du droit

Créée en 2005 boulevard Picasso à Angers, la MJD d'Angers Loire Métropole est le lieu privilégié pour tout habitant souhaitant obtenir conseil juridique et information sur ses droits. C'est là également que greffiers et délégués du procureur traitent les actions de "troisième voie" (rappel de la loi, réparation éducative...) pour les petits délits. C'est enfin un lieu de conciliation et d'aide aux victimes, avec les permanences de nombreuses associations spécialisées.

Avec 13900 personnes reçues en 2011, la MJD d'Angers Loire Métropole fait partie des plus actives de France. En savoir plus sur la Maison de la justice et du droit

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288