Détail

Angers Loire Métropole

Le verre est recyclable

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Angers Loire Métropole adopte un plan offensif pour l’emploi

Publié le 14 septembre 2012

Un schéma directeur de l’économie et de l’emploi durable a été adopté à l’unanimité en conseil communautaire jeudi 13 septembre. Ce plan de bataille pour l’emploi est le fruit d’une large concertation, menée avec les chefs d'entreprises et les forces vives du territoire.

"Etre une métropole à taille humaine, assurant qualité de vie, bien-être et emplois à ses habitants. Etre reconnu pour notre dynamisme économique avec une priorité absolue qui est la création d’emplois." L’ambition du schéma directeur de l’économie et de l’emploi durable d’Angers Loire Métropole, adopté jeudi soir, est clairement affirmée.

Elle est également partagée par tous les acteurs associés à son élaboration, qui a fait l’objet d’une large concertation. Près de 500 participants, représentant toutes les forces vives du territoire: entreprises, collectivités territoriales, Etat, représentants de la communauté universitaire et financière, réseau consulaire, société civile…

"Cette démarche inédite pour nous témoigne de notre volonté commune de participer à un retour à la croissance et à une baisse du chômage", soulignait jeudi soir Jean-Claude Antonini, président d’Angers Loire Métropole.

Qualité de vie et dynamisme

S’appuyant sur un diagnostic économique des forces et faiblesses du territoire, cette "feuille de route stratégique" fixe le cap pour la période 2013/2017 et prévoit la mobilisation de 150 millions d’euros.

Objectifs: créer les conditions favorables à la création de 10 000 emplois nouveaux sur cinq ans, préparer le territoire aux mutations économiques et sociales, en s’appuyant sur un plan d’actions directement opérationnelles et déclinées en quatre axes (lire ci-dessous). Mais aussi accompagner les entreprises et les salariés en difficultés via la création d’une cellule d’urgence et de prévention. 

"Toutes les études menées mettent en évidence notre qualité de vie, liée notamment à la qualité de nos équipements, comme le tramway, aux grands projets, comme Rives Nouvelles, aux services à la population comme les crèches, les bibliothèques, à la diversité de l’offre culturelle, à un patrimoine d’exception… soulignait Daniel Loiseau, vice-président chargé du développement économique. C’est une force sur laquelle nous pouvons nous appuyer pour affirmer davantage notre dynamisme."

Une conférence annuelle

Comment sera évalué ce dispositif? Là encore, les acteurs de l’économie et de l’emploi sur le territoire seront sollicités, au sein notamment de la conférence annuelle économique et sociale. Le partenariat avec les chefs d’entreprise se poursuivra au sein du comité stratégique pour l’économie et l’emploi. Un comité de l’insertion fera appel quant à lui à l’expérience des usagers.

Parallèlement, "les alliances territoriales seront renforcées", assurait Daniel Loiseau. Notamment avec les partenaires naturels d’Angers Loire Métropole: le Conseil régional, les métropoles du grand ouest réunies au sein du pôle métropolitain Loire Bretagne, le Conseil général, le Comité d’expansion et le Pays Loire Angers.

Les quatre axes du plan d’action:

1. Renforcer l’attractivité et affirmer l’identité économique du territoire
Via les grands projets comme Rives nouvelles ou Gare+, des nouveaux équipements structurants comme le centre de congrès, des parcs d’activités dédiés à l’innovation (technocampus électronique, campus de la création), une vocation internationale renforcée et la poursuite de la valorisation de la marque de territoire Angers Loire Valley.

2.  Miser sur les nouveaux leviers de croissance
Déjà fortement positionné sur l’électronique professionnelle, la santé, le végétal et le tourisme, le schéma directeur met en évidence des filières émergentes: l’économie numérique, l’économie culturelle et créative, l’économie verte auxquels s’ajoutent les forces que représentent l’enseignement supérieur et la recherche, l’économie sociale et solidaire.

3. Favoriser le développement des entreprises créatrices d’emploi
L’objectif est de conforter la vocation industrielle et logistique du territoire, renforcer l’emploi tertiaire (qui représente à ce jour plus de 50% de l’emploi privé), favoriser l’économie dite "résidentielle" (commerce, artisanat, BTP, agriculture, tourisme), soutenir la création d’entreprise, faciliter l’accès des PME à la commande publique locale, impulser une stratégie foncière et immobilière offensive.

4. Accompagner le potentiel humain
En accompagnant les mutations de l’économie locale pour mieux répondre aux besoins des entreprises et des salariés, en misant sur la ressource étudiante, en soutenant les habitants dans leur accès et retour à l’emploi.

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288