Détail

Angers Loire Métropole

Le verre est recyclable

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

81 projets innovants détectés et un "emblème technopolitain"

Publié le 03 juillet 2012
Franck Boury, premier lauréat de "l'emblème technopolitain" pour son projet Nanofar, dédié au développement des applications de nanomédecine. (Photo: Thierry Bonnet/Angers Loire Métropole)

Angers Technopole a présenté les grands indicateurs de son activité 2011, marquée par le doublement des projets détectés par l'appel à idées innovantes et la création du titre d'emblème technopolitain.

Dédiée au développement des activités innovantes sur l'agglomération angevine, Angers Technopole a présenté fin juin les grands indicateurs de son activité en 2011.

Celle-ci se distingue notamment par le doublement des projets détectés par l'appel à idées innovantes. En effet pour la première fois cette année, l'appel à idées a été organisé en trois sessions successives, avec une période de candidature ouverte sur neuf mois. Cette nouvelle organisation a porté ses fruits: 81 projets innovants ont été détectés et 16 sont entrés en incubation. L'incubation a pour but, sur 18 mois maximum, d'apporter aux porteurs de projet un accompagnement et une aide matérielle pour leur permettre de créer leur activité.

Autre fait marquant en 2011: la création du titre "d'emblème technopolitain". Désormais ce titre sera remis chaque année pour distinguer une initiative locale représentative des valeurs qui animent l'action d'Angers Technopole: innovation, écoute, expertise, collaboration, persévérance, échange, intégrité, engagement, dynamisme.

Premier lauréat: Franck Boury, enseignant-chercheur à l'Inserm et à l'université d'Angers. Il est l'initiateur du projet Nanofar, qui a pour but de développer les applications thérapeutiques en nanomédecine, pour cibler plus précisément les zones à traiter et ainsi améliorer l'efficacité des médicaments. Nanofar a été retenu récemment parmi les projets soutenus par le programme Erasmus Mundus, pour développer son réseau de recherche au niveau européen.

Le site d'Angers Technopole

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288