Détail

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Espace métropolitain Loire-Bretagne: quelle place pour les conseils de développement ?

Publié le 05 avril 2012

Alors que les agglomérations d’Angers, Brest, Nantes, Saint-Nazaire et Rennes annoncent leur union au sein de l’espace métropolitain Loire Bretagne, leurs conseils de développement se réunissaient mercredi 4 avril à Angers pour trouver leur place dans cette coopération renforcée.

Depuis dix ans, les conseils de développement sont associés à la vie politique de leur territoire. Leurs membres, au nombre de 110 pour Angers Loire Métropole et le Pays d’Angers, y siègent au titre de leur représentation de la société civile dans toute sa diversité: chefs d’entreprise, représentants syndicaux, associatifs…

Que ce soit à la demande même des élus ou de leur propre initiative, les conseils de développement se saisissent des sujets du temps: les mobilités, le numérique, les déplacements à l’échelle des territoires, les plans locaux d’urbanisme, les politiques d’habitat, le vieillissement de la population, etc.  A Angers et dans l’agglomération, nombre de leurs contributions et préconisations ont permis d’aider les élus à la décision.

Représentants de 2,4 millions d'habitants.

Mercredi 4 avril, les présidents des conseils de développement des agglomérations d’Angers, Brest, Rennes, Nantes et Saint-Nazaire(1) se sont réunis à Angers pour envisager leur rôle dans cette nouvelle coopération renforcée entre les cinq territoires: ce que tout à chacun appelle le Grand Ouest et qui représente à ce jour près de 2,4 millions d’habitants.

"Les enjeux qui ont conduit les élus à faire un pas supplémentaire en créant ce pôle métropolitain Loire-Bretagne sont très importants, d’où notre volonté de rapprocher nous aussi nos conseils de citoyens pour voir en quoi notre rôle pourrait être utile", souligne le président du Conseil angevin, Louis-Marie Rivière. "Ce sera une occasion aussi de croiser les travaux que nous avons menés les uns, les autres, et de voir en quoi nous pourrons apporter une pierre à l'édifice des politiques publiques menées à l'échelle d'un territoire plus large, mais en proie aux mêmes préoccupations engageant l'avenir."

Recherche, innovation, développement touristique….

Les enjeux ne sont pas minces en effet puisqu’il s’agit pour l’espace Loire-Bretagne de peser plus lourd dans un contexte de compétitivité territoriale à l'échelle nationale, mais aussi européenne et parfois internationale, et de mener de front des politiques liées au développement économique et touristique, à l’innovation, à la recherche et à l’enseignement supérieur, aux questions maritimes, au développement durable…

Pour les cinq présidents des conseils de développement, l’heure est à l’organisation et à la définition des modalités de leur coopération à venir.

1) Il s’agit des présidents de conseils de développement:  Yann Gouzien, pour Brest Métropole; René Terrien, pour Saint-Nazaire Agglomération; Anne Godefy pour Rennes Métropole; Philippe Audic, pour Nantes Métropole. 

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288