Détail

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

L’accession sociale à la propriété au menu du conseil ce jeudi 8 mars

Publié le 07 mars 2012

Ce jeudi 8 mars, les élus communautaires d’Angers Loire Métropole auront notamment à délibérer sur le nouveau dispositif d’aides à l’accession sociale à la propriété en faveur des familles aux revenus modestes. 86 ménages en ont bénéficié l'année dernière et bien davantage encore en 2010.

Dans le cadre de ses engagements pris en faveur de l’habitat, Angers Loire Métropole fait du logement et de l’aide à l’accession sociale à la propriété l’une de ses grandes priorités. Les résultats obtenus en 2009 et 2010 montrent la pertinence de cet accompagnement financier en faveur des ménages aux revenus modestes, susceptibles d’y trouver là une occasion de devenir propriétaires.

En 2011, cela a été le cas pour 86 ménages bénéficiant du prêt à taux zéro et/ou du PASS Foncier, qu’Angers Loire Métropole a subventionné en versant la somme globale de 161000 euros. "La moyenne d’âge des accédants était de 34-36 ans, ils n’ont généralement pas d’enfant et vise plutôt à acquérir des types 3 ou type 4", illustre Marc Goua, vice-président en charge de l’habitat.

Pour continuer sur cette dynamique en faveur des ménages aux revenus modestes, Angers Loire Métropole va reconduire son aide qui pourra s’élever à 3450 euros pour une famille de trois enfants. A celle-ci s’ajouteront ensuite les aides diverses, prêt à taux zéro, bonus proposé par le Crédit foncier...

Priorités aux familles avec enfants

Seules variables par rapport aux précédentes années, les conditions d’éligibilité. Ainsi la loi de finances 2012 vise à recentrer ces aides vers le logement neuf au profit des ménages sans plafond de ressources. En appui à ces dispositions, et pour tenir un aménagement équilibré de son territoire, Angers Loire Métropole soutiendra financièrement les primo accédants qui, en priorité, s’installeront dans les communes d’Angers et de la première couronne, ou encore dans les communes, futures polarités, définies par le schéma de cohérence territoriale. Ces polarités ont pour but d’éviter l’étalement urbain sans limite, en regroupant dans quatre grandes zones géographiques autre qu’Angers, les zones d’habitats et les services notamment, afin de limiter les déplacements.

Priorité sera aussi donnée aux jeunes ménages qui demanderont à devenir propriétaires dans des quartiers en proie à des opérations de rénovation urbaine (ORU) en vue d’y faire vivre la mixité sociale recherchée par ces vastes opérations de renouvellement tout à la fois urbain et social.

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288