Détail

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

British Airways ouvre une ligne Angers-Londres City fin mai

Publié le 10 février 2012
Les vols seront assurés par des Embraer 170 d'une capacité de 76 places.
(Photo: British Airways)

British Airways via sa filiale BA Cityflyer ouvre une nouvelle ligne régulière entre Angers Loire Aéroport et Londres City. Un nouvel essai qu’Angers Loire Métropole, la chambre de commerce et d’industrie et l’opérateur Kéolis espèrent bien transformer. Les réservations sont ouvertes.

Si le ciel des transports aériens reste soumis à de nombreuses perturbations, celui d’Angers s’éclaircit depuis que la prestigieuse compagnie British Airways a officialisé l’ouverture d’une nouvelle route entre Angers et London City, via sa filiale BA Cityflyer, à partir du 29 mai. "Une vraie chance pour notre aéroport, estime Daniel Loiseau, vice-président d’Angers Loire Métropole, en charge du développement économique. Cette ligne aura une double vocation apte à capter les hommes d’affaires et les touristes. Cette implantation va redonner de la visibilité à la plateforme angevine. Les Anglais sont friands de l’Anjou, les flux aller-retour sont donc quasi garantis..."

Autre intérêt: l’ouverture sur l’Europe et les Etats-Unis qu’offre cette nouvelle liaison à l’aéroport d’Angers Loire Marcé. Le hub de Londres est en effet directement connecté à New-York JKF et aux villes de Francfort, Stockholm, Zurich, Glasgow, Copenhague, Amsterdam… Pour les hommes d’affaires débarquant à Londres, l’accès à la City, le quartier d’affaires de la capitale britannique, sera un jeu d'enfant, sachant que le tout est connecté au métro.

Aller simple à partir de 78 euros

A Angers, on aligne d'autres atouts: "Notre aéroport de proximité raccourcit les délais d’attente avant embarquement et offre un stationnement sécurisé et gratuit d’une durée illimité, ce qui n’est pas négligeable", poursuit Daniel Loiseau.

Côté appareils, les rotations s’effectueront à bord d'Embraer 170 d’une capacité de 76 places, à raison de trois vols hebdomadaires les mardis, jeudis et samedis à partir de 78 euros l’aller simple (taxes comprises).

Pour Eric Groud, le président de la chambre de commerce et d’industrie aussi, l’arrivée de British Airways à Angers est une opportunité sans précédent pour le développement économique et touristique d’Angers et son territoire.  "Quoi qu’on en pense, un aéroport contribue fortement à l’attractivité du territoire qu’il dessert. Les compagnies low-coast qui ont tenté de se développer à Angers avaient une solidité moindre que British Airways qui compte parmi les grandes compagnies mondiales. Reste maintenant à inciter les professionnels angevins à faire des offres 'package' pour que les Anglais viennent découvrir le vignoble, le patrimoine..."

Pour financer la promotion marketing mise en place autour de cette nouvelle route aérienne, 215 000 euros sont débloqués: 70% par Angers Loire Métropole, 20% par l’exploitant Kéolis et 10% par la chambre de commerce. "Ce sera le grand bémol de cette nouvelle aventure: la défection du Conseil général qui s’était pourtant engagé à nous accompagner financièrement dès lors qu’une occasion comme celle-ci se présenterait...", conclut Daniel Loiseau.

Pratique

Les réservations sont déjà ouvertes sur le site Internet de la compagnie, www.ba.com, à partir de 78 euros TTC l'aller simple. Les vols sont programmés les mardis, jeudis et samedis, du 29 mai à fin octobre.

D’une durée de 1h05, les vols sont prévus aux horaires suivants:

Les mardis et jeudis
- départ London City à 11h30 (heure locale), arrivée Angers à 13h35
- départ Angers à 14h15, arrivée London City à 14h20 (heure locale)

Les samedis
- départ London City à 8h15 (heure locale), arrivée Angers à 10h20
- départ Angers à 11h, arrivée London City à 11h05 (heure locale)

Le site d'Angers Loire Aéroport

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288