Détail

Angers Loire Métropole

Le verre est recyclable

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Un plan d’aide pour compenser la fermeture de l’Etas

Publié le 20 janvier 2012

1,5 million pour compenser les effets de la fermeture de l’Etas et la perte de 300 emplois: un plan d’aide proposé par l’Etat, va être mis en œuvre par Angers Loire Métropole.

Pour compenser les effets socio-économiques de la fermeture de l’Etas, l’Etat a proposé à Angers Loire Métropole un plan local de redynamisation. Objectifs: favoriser le développement du territoire par la mise en place d’actions spécifiques et un accompagnement individuel des entreprises.

La contribution financière de l’Etat porte sur un montant global d’1,5 million d’euros: 1 million au titre du Fonds de restructuration des entreprises de Défense, 500000 au titre du Fonds national d’aménagement du territoire.

"Ce fonds va venir soutenir les entreprises qui créent de l’emploi, mais aussi le développement de filières, notamment dans les domaines de l’innovation et des technologies de la santé, et de la culture, détaille Daniel Loiseau, vice-président d’Angers Loire Métropole chargé du développement économique. Des aides personnalisées à la création ou à la reprise d’entreprises pour le personnel de la défense en reconversion sont également prévues."

Au titre du Fond national d’aménagement du territoire, le plan d’actions prévoit une étude sur la création d’une zone d’activités communes entre La Membolle-sur-Longuenée et Pruillé, un soutien à l’extension du parc d’activités communautaire de la Membrolle et la création d’un village artisanal pour favoriser le maintien ou l’implantation d’entreprises de petite taille en ville.

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288