Détail

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Liaison Sud : la concertation placée sous l'oeil d'un grand témoin

Publié le 24 novembre 2011
La Commission nationale du débat public a désigné Pierre-Gérard Merlette comme grand témoin de la concertation autour du projet de la liaison Sud. Ici, à côté du Président d'Angers Loire Métropole, Jean-Claude Antonini.
(Photo: Thierry Bonnet/Angers Loire Métropole)

Pierre-Gérard Merlette sera le grand témoin de la concertation mise en place autour du projet de la liaison Sud. Son rôle ? Veiller à ce que l'information émise soit de qualité et compréhensible par tout le monde. Il sera présenté aux Angevins à l'occasion de la première réunion publique, le 12 décembre.

Ce sera une première pour Angers Loire Métropole. A sa demande, la Commission nationale du débat public a désigné une sorte de "grand témoin" pour placer  sous haute surveillance la concertation qui sera mise en place dans le cadre du projet de la liaison Sud. Destinée à garantir une information irréprochable, la Commission intervient, de par la loi, sur des projets de très grande ampleur liés à l’aménagement du territoire.

Un garant pour quel rôle ?

C’est un ancien spécialiste des réseaux ferrés et administrateur du ministère de l’Equipement, Pierre-Gérard Merlette, à la retraite, qui assurera cette fonction, "en toute indépendance, en toute neutralité et en toute liberté. Je serai vigilant sur la manière dont l’information est donnée, sur la manière dont les réponses sont apportées. Je suis neutre, indépendant, je n’ai aucun parti pris dans ce projet. J’en ai une bonne connaissance mais je n’ai pas été désigné pour apporter un point de vue technique, juste un point de vue sur la manière dont l’information circule entre le maître d’ouvrage, en l’occurrence Angers Loire Métropole, et les associations, les habitants… Il faudra que je m’assure que l’information délivrée soit claire et compréhensible par tout le monde quel que soit son niveau de connaissance ; et que chacun est bien en mesure de s’exprimer sur le sujet et d’accéder à des réponses satisfaisantes."

Pour ce faire, Pierre-Gérard Merlette assistera à toutes les réunions publiques, en tant qu’observateur. Les associations, les élus, les habitants pourront aussi le questionner via internet ou un téléphone puisque ses coordonnées seront rendus publiques.

Première réunion publique le 12 décembre

Le 12 décembre, Jean-Claude Antonini  donne rendez vous aux habitants du territoire à l’occasion de la  première grande réunion publique dédiée à ce projet  Les quatre familles de tracés routiers envisagés seront expliquées pour en comprendre les éventuels impacts.

Si la liaison Sud, au même titre que la deuxième ligne de tramway, est inscrite dans le Schéma de cohérence territoriale, cela ne présage en rien du fait qu’elle sera réalisée ou pas. "Avant de prendre une quelconque décision, il faut déjà nous assurer que ce projet est utile, qu’il répond à un besoin. Les études et la concertation pourront nous éclairer. Ce qui est certain, c’est que nous ne pouvons plus considérer aujourd’hui que la voiture est le seul moyen de transport, il faut penser complémentarité avec les transports en commun, la deuxième ligne de tramway, les modes de déplacements dans leur globalité. C’est donc bien dans ce cadre, et à l’aune de plusieurs politiques publiques d’aménagement du territoire, que ce projet est positionné", conclut le président.

Seul objectif lié au timing: faire en sorte que la concertation soit clôturée à l’été 2012 pour permettre au conseil communautaire d’Angers Loire Métropole de délibérer. Ceci pour réserver ou pas, en fonction de la décision finale, le tracé à inscrire dans le plan local communautaire d’urbanisme, en cours d’élaboration.


- Réunion publique de lancement de la concertation, le lundi 12 décembre, à 18h30, au centre de congrès d’Angers, bd Carnot.
- Réunions publiques thématiques,  les 29 février, 19 et 27 mars, à 18h30, au centre de congrès.

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288