Détail

Angers Loire Métropole

Le verre est recyclable

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Le Schéma de cohérence territoriale définitivement adopté

Publié le 22 novembre 2011

Destiné à cadrer le développement du territoire sur les quinze à vingt prochaines années, le Schéma de cohérence territoriale du Pays Loire Angers a été adopté lundi 21 novembre par les élus du Syndicat mixte de la région angevine.

Lundi 21 novembre, le Syndicat mixte de la région angevine (SMRA) a solennellement adopté le Schéma de cohérence territoriale du Pays Loire Angers (Scot).

Ce document-cadre est le fruit d'une concertation de très grande ampleur conduite ces cinq dernières années dans les quatre intercommunalités du Pays. Son rôle: cadrer le développement du territoire sur les quinze à vingt ans à venir, en définissant clairement les zones à vocation urbaine, agricole, industrielle, touristique, naturelle… A ce titre il remplace le Schéma directeur de la région angevine, ancien document de référence.

Au service de la cohésion et de l'identité du territoire

Dans un communiqué commun, l'ensemble des élus engagés dans cette avancée se disent "fiers d'avoir réussi un Schéma de cohérence territoriale qui ne soit pas un document fait de compromis ou de l'addition des demandes. Les élus, réunis tout au long de ce travail par une ambition commune, ont su partager des valeurs identiques, réunis par une culture de l'action publique jamais dogmatique mais où les priorités s'affichent et doivent être tenues, au nom de la cohésion et de l'identité du territoire angevin, de ses réalités, de ses besoins à venir et de son ambition de qualité de vie associée à un développement durable et responsable"(1).

"Le Scot souffre d'une méconnaissance injuste, ajoute le président du SMRA, Jean-Claude Antonini. Pourtant il aura des répercussions concrètes pour l'ensemble du territoire du Pays qui, rappelons-le, regroupe soixante-six communes et près de 300000 habitants répartis sur un ensemble de 1000km2."

Respecter les habitants et les paysages

A cette échelle, l'enjeu du Schéma de cohérence territoriale sera en effet "d'anticiper, prévoir et ouvrir des possibles pour demain", sachant qu'il a été élaboré "dans le souci de respecter les habitants, les paysages, de ménager des possibilités fortes de développement".

"Le Scot n'est pas une fin en soi, il ne fait qu'ouvrir une nouvelle page pour l'avenir du territoire et pour l'écrire, il nous faut encore décliner ses orientations, au travers des plans locaux d'urbanisme", ajoute Jean-Claude Antonini.

Autre virage annoncé: la fusion en une structure unique, dès janvier 2012, du Syndicat mixte de la région angevine et de l'association du Pays Loire Angers que préside Daniel Raoul. Ceci en vue de créer le Syndicat du Pays Loire Angers, appelé à "suivre le Scot".

1) Le communiqué est cosigné de Jean-Claude Antonini, président du Syndicat mixte de la région angevine et d'Angers Loire Métropole, et des vice-présidents du SMRA suivants: Jean-Claude Chupin, président de la communauté de communes du Loir; Robert Gautier, président de la communauté de communes Loire Aubance; Gino Boismorin, président de la communauté de communes Vallée Loire Authion; et Jean-Louis Gascoin, vice-président de la communauté d'agglomération d'Angers Loire Métropole.

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288