Détail

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

"Je souhaite que le tramway soit un outil qui fédère"

Publié le 26 novembre 2010
Les événements prévus pour l'inauguration du tramway seront tous ouverts au grand public. "L'enjeu est que les Angevins s'emparent du tramway", insiste Jean-Claude Antonini.

Un budget de 400000 euros était initialement prévu pour l'inauguration du tramway, le 25 juin. Une somme jugée trop élevée. Jean-Claude Antonini, président d'Angers Loire Métropole, a donc présenté un nouveau projet, dont le coût ne dépassera pas 150000 euros.

"A l'heure où le tramway va entrer en circulation, je souhaite qu'il soit un outil qui fédère, un outil qui rassemble, plutôt qu'un outil qui divise. Le tramway, nous l'avons voulu comme un lien qui unit et qui renforce l'agglomération, pas comme le ferment de la division", explique Jean-Claude Antonini. C'est pourquoi le président d'Angers Loire Métropole a décidé de ne pas donner suite au marché prévu pour l'inauguration du tramway le 25 juin, dont le montant de 400000 euros avait été jugé trop élevé.

L'événement sera néanmoins célébré, avec la volonté d'y associer les Angevins, associations, écoles... "Nous ne prévoyons que des événements ouverts au grand public, explique Jean-Claude Antonini. L'enjeu est que les Angevins s'emparent du tramway et qu'ils reviennent en masse en centre-ville, qui est le coeur de l'agglomération."

Gratuité des transports pendant une semaine

Afin de favoriser l'appropriation du tramway par le grand public, les transports publics seront d'ailleurs gratuits pendant toute la semaine du 25 juin.

L'inauguration en elle-même ne coûtera pas plus de 150000 euros à Angers Loire Métropole, pour 60 à 80000 personnes participantes. L'événement sera conçu en interne par les services de la collectivité, épaulés par les services des Villes d'Angers et d'Avrillé.

Les entreprises qui ont travaillé sur le chantier et qui souhaitent valoriser leur savoir-faire pourront néanmoins organiser les réceptions qu'elles souhaiteront, à leurs frais. Le centre de maintenance pourra être mis à leur disposition à cette occasion.

En attendant cette grande fête, le chantier du tramway continue à avancer sans problème technique, "et le budget est respecté", rappelle Jean-Claude Antonini. La place du Ralliement sera d'ailleurs rendue aux Angevins dès le 1er décembre, à l'occasion de Soleils d'hiver.

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288