Détail

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Avec le tramway, tout va changer pour le bus

Publié le 13 octobre 2010

C'est un réseau de bus entièrement remanié qui entrera en vigueur lors de la mise en service du tramway, en juin 2011. Avec la création de lignes "métropoles" à haut niveau de performance.

Avec l'arrivée du tramway en juin 2011, c'est toute l'architecture du réseau de transports en commun qui va être transformée. Initiée dès 2007 avec les associations et conseils consultatifs de quartier, la réflexion a abouti à un schéma présentant un meilleur niveau de service et structuré autour de cinq lignes "métropoles".

"Nous nous étions engagés à ce que l'arrivée du tramway ne s'accompagne pas d'un recul du bus", rappelle Bernadette Caillard-Humeau, vice-présidente d'Angers Loire Métropole en charge des transports. Engagement tenu au regard des chiffres présentés au conseil de communauté jeudi 14 octobre: "Le nouveau réseau, tramway inclus, promet une hausse de 12% du nombre total de kilomètres parcourus chaque année, souligne la vice-présidente. Même en ignorant l'apport du tramway, c'est en augmentation."

Quatre lignes de bus à très haut niveau de service

En complément de la ligne de tramway, quatre lignes de bus dessineront la colonne vertébrale du réseau. "Ces lignes présenteront un très haut niveau de service, avec un passage toutes les six minutes en heure de pointe", indique l'élue. Le premier départ aura lieu à partir de six heures du matin et le dernier, à minuit et demi. Leur tracé sera optimisé pour être plus direct, plus rapide.

Ces lignes "métropoles" seront constituées de la ligne de tramway et des lignes de bus 1 à 4. "Mais attention, les numéros de ligne changent aussi par rapport à ceux d'aujourd'hui", indique Virginie Caballé, directrice du service déplacements-transports d'Angers Loire Métropole. Tout change en fait, à une exception (de taille) près: l'emplacement des arrêts. "Ils seront desservis différemment mais très peu seront créés ou supprimés", promet la directrice.

Outres les lignes métropolitaines, les neuf autres lignes urbaines apparaissent largement remaniées dans le nouveau plan, avec le maintien d'une ligne "Belle-Beille express" pour relier le campus universitaire au centre-ville par la voie rapide. De même la ligne 5 conserve son tracé circulaire assurant la desserte de tous les grands quartiers d'Angers. Plusieurs nouvelles polarités, comme le village-santé, la clinique de l'Anjou ou encore les zones commerciales de Beaucouzé et du Moulin-Marcille, aux Ponts-de-cé, seront mieux desservies.

Du côté des lignes suburbaines, en plus de quelques modifications d'itinéraire, le principal changement se situe au niveau de la fréquence des passages, avec un service accru de 16%. Le service à la demande "Cotraxi" est bien sûr maintenu.

La fin des horaires de "petites vacances"

Le nouveau plan s'attache aussi à favoriser l'intermodalité, c'est-à-dire les changements de mode de transport pour un même trajet. Des parkings-relais permettant de stationner voitures et vélos avant de prendre le tramway ou le bus vont ainsi essaimer sur le réseau. Ceci pour faciliter l'accès aux transports en commun du plus grand nombre, notamment pour se rendre au travail.

Dans cette même logique les horaires de petites vacances, qui présentent une plus faible fréquence, disparaîtront avec l'application du nouveau plan. Le réseau tournera au même rythme toute l'année, sauf pendant quelques semaines au coeur de l'été.

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288