Détail

Angers Loire Métropole

Le verre est recyclable

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Consensus des maires autour du tracé de la deuxième ligne de tramway

Publié le 10 juin 2010

Le conseil communautaire a acté jeudi 10 juin le tracé de la deuxième ligne de tramway. Elle reliera le centre de Beaucouzé au parc des expositions, à l'est d'Angers. Longue d'environ 16 km, elle desservira 63000 habitants et 27000 emplois, selon des études réalisées à horizon 2020.

Le 10 juin dernier, les élus d'Angers Loire Métropole ont acté l'inscription d'une deuxième ligne de tramway dans les documents d'urbanisme. Le tracé présenté a fait consensus parmi les maires des 31 communes que compte l'agglomération.

Ce tracé, long d'environ 16 km, reliera la commune de Beaucouzé, à l'ouest, au parc des expositions, à l'est, via le quartier universitaire de Belle-Beille, la gare et le quartier de Monplaisir.

Pour l'heure, il ne s'agissait pas de voter pour un calendrier ni même d'arrêter le projet. Mais de le programmer pour qu'il soit pris en compte par le schéma de cohérence territoriale (Scot) et le plan local d'urbanisme (PLU), tous deux en cours d'élaboration.

Principale interrogation: le financement de cette deuxième ligne. "Pour l'instant, nous ne prenons aucun engagement par manque de moyens financiers. Tout dépendra aussi des opportunités présentées par l'Etat", précise Bernadette Caillard-Humeau, vice-présidente en charge des déplacements à Angers Loire Métropole. Qui insiste sur le "choix fort et structurant pour la métropole" acté par le vote du tracé.

Et qu'en est-il pour les communes qui ne seront pas desservies? Aucun souci du point de vue de Marc Goua, le maire de Trélazé, qui a obtenu pour 2013 la réouverture de la halte ferroviaire de sa commune. Ce qui placera Trélazé à quelques minutes d'Angers et assurera une connexion avec le tramway. Même constat aux Ponts-de-Cé, où l'option d'allonger la première ligne vers le sud reste à l'ordre du jour. "Sans oublier la réalisation de l'axe routier sud, auquel je tiens beaucoup", ajoute le maire Joël Bigot.

Quant à Saint-Barthélemy-d'Anjou, Bernadettte Caillard-Humeau a rappelé que le réseau d'un tramway ferré s'accompagnait systématiquement d'une révision totale des dessertes des bus. "Là ce sera nécessaire, le réseau des transports en commun sera redéployé de manière à assurer un service régulier, rapide et efficace."

Le maire de Beaucouzé, Didier Roisné, a exprimé sa satisfaction, "heureux que la deuxième ligne desserve le centre-bourg (de sa commune) plutôt que L'Atoll, le futur parc commercial de l'agglomération."

Quant à l'efficacité de la deuxième ligne? "Elle sera équivalente à celle de la première, avec un potentiel de 42000 voyageurs par jour, sans compter les congressistes et publics du parc des expositions", détaille la vice-présidente d'Angers Loire Métropole. Les études, qui ont tenu compte des évolutions démographiques d'ici 2020, chiffrent à 63000 le nombre d'habitants directement desservis et à 27000 le nombre des emplois situés dans un périmètre de 400 mètres autour de la ligne.

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288