Détail

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Biopole : le chantier est officiellement lancé

Publié le 10 juillet 2009

Le chantier du futur centre de traitement des ordures ménagères a été inauguré jeudi 9 juillet. Baptisé Biopole, il permettra de traiter sur place une grande partie des déchets, transformés en biogaz et en compost. Les autres seront séparés pour être orientés, selon leur nature, vers la filière adaptée.

Les travaux ont démarré au printemps, mais c'est jeudi 9 juillet que le chantier de Biopole, centre de valorisations des ordures ménagères, a été officiellement inauguré, à l'occasion d'une visite du site à Saint-Barthélemy-d'Anjou.

Guidée par Jacques Mary, directeur du service déchets-environnement à Angers Loire Métropole, et par Alain Tenoux, chef d'agence de Sogea Atlantique, l'entreprise chargée des travaux de génie civil, la délégation a découvert le site de neuf hectares sur lequel seuls six hectares seront bâtis.

"Le monde croule sous les déchets, toujours plus nombreux et polluants, a martelé Jean-Claude Antonini, président d'Angers Loire Métropole. S'occuper des déchets, c'est s'occuper de notre avenir et de l'avenir de la planète."

Pour cela, Angers Loire Métropole a fait le choix ambitieux des nouvelles technologies avec le tri mécano-biologique et la méthanisation (production de biogaz). L'objectif étant une valorisation maximale des ordures ménagères en orientant chaque type de déchets vers la filière de traitement la mieux adaptée :

  • métaux et plastiques creux vers des filières de recyclage spécialisées
  • déchets inertes pour utilisation dans les travaux publics
  • plastiques ou textiles en enfouissement ou en valorisation énergétique
  • refus* à bas pouvoir calorifique (cailloux, morceaux de verre…) en centre d'enfouissement technique.

S'agissant des déchets "organiques" (restes alimentaires, végétaux...), ils seront traités sur place, par méthanisation. Ce procédé, qui accélère la dégradation naturelle, transforme les déchets en un compost utilisable en agriculture et génère un biogaz riche en méthane, utilisable pour produire de l'électricité et de la chaleur.

Ce nouvel équipement, dont la mise en service est prévue pour juin 2012 après période d'essai, représente pour la collectivité un investissement de 54 millions d'euros. Il est dimensionné pour absorber 157 000 tonnes de déchets par an et remplacera définitivement l'usine d'incinération de La Roseraie.

*éléments triés non valorisés sur site

En savoir plus sur Biopole

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288