Détail

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Saint-Sylvain, projet-pilote pour la réduction des boues d'épuration

Publié le 31 octobre 2008

L'expérimentation d'un procédé de réduction des boues d'épuration, à l'oeuvre à Saint-Sylvain depuis 2005, a été présentée à l'occasion d'une conférence européenne organisée à Angers le 23 octobre. Le sujet est d'importance : l'Europe produit chaque année 10 millions de tonnes de boues d'épuration.

Elles sont souvent incinérées pour produire de l'énergie ou utilisées comme fertilisant pour les sols. Mais lorsque leur volume devient trop important, l'impact environnemental et le coût du traitement des boues d'épuration posent problème.

En Europe, l'assainissement des eaux usées produit chaque année quelque 10 millions de tonnes de boues d'épuration. Sur ce même périmètre, la gestion de ce volume représente un coût de plusieurs milliards d'euros.

Face à ces ordres de grandeur, développer des solutions pour réduire ce volume devient un enjeu aussi bien écologique qu'économique. Une conférence sur ce sujet a été organisée à Angers le 23 octobre. Elle a réuni 180 participants venus de toute l'Europe.

Différents procédés sont expérimentés à travers l'Europe. Angers Loire Métropole pilote un de ces projets, avec des partenaires français, allemands et néerlandais.

Ce projet, soutenu par la Commission européenne, consiste à traiter les boues par ultrasons, afin de favoriser leur dégradation.

Expérimenté depuis 2005 à l'unité de dépollution de Saint-Sylvain-d'Anjou, ce procédé a permis de réduire la production de boues sur cette unité de près de 30 %.

Sur une unité de cette taille, dimensionnée pour seulement 6 300 habitants, le procédé n'a pu faire la preuve de son intérêt économique. Cela ne remet pas en cause son intérêt technique, d'autant plus qu'il pourrait devenir rentable sur des installations plus importantes, de l'ordre de 100 000 équivalents-habitants. Les grandes unités de dépollution de demain seront peut-être les héritières de l'expérience de Saint-Sylvain !

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288